Samedi  15 decembre 2018 11:31
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

AMÉRIQUE

L'actualité de la semaine en Amerique

Le président américain a pris la parole pour la première fois de son mandat devant l'Assemblée générale des Nations unies réunie à New York, ce mardi. Un discours dur et menaçant, dans lequel il a épinglé les "Etats voyous", et proféré des menaces à l'encontre de Pyongyang.

"America First". S'exprimant pour la première fois de son mandat à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies, ce mardi à New York, le président américain Donald Trump, qui s'est dit "profondément honoré" de "se retrouver dans sa ville natale pour s'exprimer devant les peuples du monde", a fait savoir qu'il "placerait toujours l'Amérique d'abord", avant de formuler des menaces claires à l'encontre de la Corée du Nord.

Une vision unilatéraliste du monde 

"J'ai été élu pour donner le pouvoir au peuple américain, là où il doit se trouver. En tant que président des Etats-Unis, je placerai toujours l'Amérique d'abord. Tant que j'occuperai mon poste, je défendrai les intérêts de mon pays", a martelé Donald Trump depuis la tribune de l'organisation multilatérale, face à quelque 130 chefs d'Etat et de gouvernement du monde entier.  

Quelques instants plus tôt, en introduction de son discours, Donald Trump avait défendu une vision unilatéraliste du monde, en estimant que des pays "indépendants" et "forts" sont à la base de l'ordre mondial. 

Menaces contre la Corée du Nord

Sans surprise, le président des Etats-Unis s'en est pris à la Corée du Nord, qu'il a qualifiée de "régime vicieux", alors que la tension entre les deux pays est à son comble, après les tirs de missile et l'essai nucléaire réalisés par Pyongyang.

Dénonçant les "Etats voyous", qui sont une "menace pour les autres nations et pour leurs propres peuples", Donald Trump n'a pas mâché ses mots, affirmant que l'armée américaine va devenir "plus forte que jamais", avant de menacer de "détruire totalement" la Corée du Nord, si elle ne fléchit pas.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un est embarqué dans "une mission-suicide", a encore lancé le républicain, le qualifiant à nouveau d'"homme-fusée", un surnom déjà utilisé par Donald Trump sur Twitter, il y a deux jours. 

Avec BFM

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Les articles les plus lus

Meurtre d’un homme noir par un policier blanc aux Etats-Unis : « Et s’il n’y avait pas eu de vidéo ? »

Meurtre d’un homme noir par un policier blanc aux Etats-Unis : « Et s’il n’y avait pas eu de vidéo ? »

Le richissime Donald Trump se lance dans la course à la Maison-Blanche

Le richissime Donald Trump se lance dans la course à la Maison-Blanche

ETATS-UNIS:Hillary Clinton pourrait annoncer sa candidature à la présidentielle ce dimanche

ETATS-UNIS:Hillary Clinton pourrait annoncer sa candidature à la présidentielle ce dimanche

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

14 December 2018
La revue de Presse de ce vendredi 14 decembre 2018

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom