Mardi  11 decembre 2018 05:25
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

AMÉRIQUE

L'actualité de la semaine en Amerique

Une déclaration faisant référence à l'héroïsme de John McCain, sénateur républicain décédé samedi à l'âge de 81 ans, avait été rédigée par la Maison Blanche. Mais le président Trump aurait refusé de l'envoyer, préférant poster un simple tweet.

Selon le Washington Post, Donald Trump aurait refusé d'envoyer la déclaration officielle qui avait été préparée par la Maison Blanche à l'annonce du décès de John McCain. Ce communiqué faisait notamment référence à l'héroïsme de l'ancien sénateur qui a été emprisonné et torturé pendant plus de cinq ans par les Nords-Vietnamiens.

La déclaration était prête avant le décès de John McCain. Elle avait été rédigée par l'attachée de presse Sarah Huckabee Sanders, le chef d’état-major John F. Kelly et d’autres conseillers de la Maison Blanche. Mais en lisant la version finale qui lui a été soumise, Donald Trump a déclaré à ses collaborateurs qu'il souhaitait plutôt publier un tweet, et le communiqué faisant l'éloge de la vie de McCain n'a pas été publié, rapporte le Washington Post.

Réaction minimaliste

« Mes plus sincères condoléances et mon respect vont à la famille du sénateur John McCain. Nos coeurs et nos prières sont avec vous!  », a ainsi tweeté Donald Trump samedi soir peu après l'annonce de la mort de John McCain à l'âge de 81 ans.

 « C'est atroce », a commenté Mark Corallo, ancien porte-parole de l'équipe juridique de Trump et stratège républicain de longue date, à propos de la réaction de Donald Trump. « A un moment comme celui-ci, vous attendez plus d'un président américain quand vous parlez du décès d'un véritable héros américain. »

Cette réaction minimaliste du président des Etats-Unis illustre clairement l'hostilité réciproque que se vouait les deux hommes.

Messages élogieux des dirigeants mondiaux

Les anciens présidents Barack Obama et George W. Bush ont pour leur part publié des messages élogieux à l'égard de l'ancien sénateur. D'autres dirigeants mondiaux, dont le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le président français Emmanuel Macron, ont publié des déclarations similaires.

« John McCain était un véritable héros américain. Il a consacré toute sa vie à son pays. Sa voix nous manquera. Nos pensées respectueuses vont à ses proches  », a ainsi posté Emmanuel Macron sur Twitter. 

Lors de sa campagne pour les élections présidentielles, Donald Trump n'avait pas hésité à semer le doute sur l'héroïsme de John McCain, rappelle le Washington Post. Le président avait également dit à ses amis qu'il se sentait trahi par McCain, qu'il estimait avoir soutenu politiquement. « Initialement, Donald aimait McCain. Lors des élections de 2008, il m'a dit qu'il pensait que les républicains avaient besoin de quelqu'un comme McCain qui apportait quelque chose de différent », a déclaré Chris Ruddy, un ami de longue date de Donald Trump cité par le Washington Post.

L'un des critiques les plus acerbes

Mais le sénateur républicain est devenu l’un des critiques les plus acerbes du président, attaquant sa politique étrangère et intérieure et contredisant ses idées.

D'ailleurs, le sénateur avait clairement fait savoir avant sa mort qu'il souhaitait que les anciens présidents Bush et Obama prennent la parole à ses funérailles, sans inviter Donald Trump. La Maison Blanche n'a pas dit clairement si le président Trump se rendra ou non au Capitole où le cercueil de McCain est exposé. 

Avec Ouest France

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Les articles les plus lus

Meurtre d’un homme noir par un policier blanc aux Etats-Unis : « Et s’il n’y avait pas eu de vidéo ? »

Meurtre d’un homme noir par un policier blanc aux Etats-Unis : « Et s’il n’y avait pas eu de vidéo ? »

Le richissime Donald Trump se lance dans la course à la Maison-Blanche

Le richissime Donald Trump se lance dans la course à la Maison-Blanche

ETATS-UNIS:Hillary Clinton pourrait annoncer sa candidature à la présidentielle ce dimanche

ETATS-UNIS:Hillary Clinton pourrait annoncer sa candidature à la présidentielle ce dimanche

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

10 December 2018
La revue de Presse de ce lundi 10 decembre 2018

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom