Jeudi  23 janvier 2020 22:37
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

 Plus de 200 mercenaires employés par Bachar al-Assad, principalement russes, seraient morts la semaine dernière dans un assaut raté sur une base américano-kurde.

C’est peut-être l'affrontement le plus meurtrier entre des troupes américaines et russes depuis la fin de la Guerre froide. La semaine dernière, les États-Unis ont repoussé un assaut mené par les forces de Bachar al-Assad sur une base détenue par leur contingent et par l’armée kurde, dans la région riche en pétrole de Deir Ezzor, dans l’est de la Syrie.

Plus de 200 mercenaires employés par le régime syrien, majoritairement de nationalité russe, seraient morts dans l’attaque. L’état-major de Russie affirme ne pas être impliqué dans cette opération, ce que les États-Unis semblent prêts à croire. Les soldats tués seraient pour une grande part des vétérans du conflit ukrainien.

AFP

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

Articles publiés - 2 jours

L’AN I DU QUINQUENNAT QU’A FAIT FATSHI DE SES ’’12 TRAVAUX D’HERCULE’’ ?

L’AN I DU QUINQUENNAT QU’A FAIT FATSHI DE SES ’’12 TRAVAUX D’HERCULE’’ ?

Présidence de la République : « La dissolution du Parlement n’est pas à l’ordre du jour »

Présidence de la République : « La dissolution du Parlement n’est pas à l’ordre du jour »

EVENTUALITE DE LA DISSOLUTION DE LA CHAMBRE EVOQUEE A LONDRES PAR LE CHEF DE L’ETAT MABUNDA OPPOSE LES ARTICLES 148 ET 165 À FATSHI

EVENTUALITE DE LA DISSOLUTION DE LA CHAMBRE EVOQUEE A LONDRES PAR LE CHEF DE L’ETAT MABUNDA OPPOSE LES ARTICLES 148 ET 165 À FATSHI

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom