Mardi  10 decembre 2019 01:43
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

ÉCONOMIE

L'actualité économique de la semaine en RDC

RDC

La Troïka stratégique du gouvernement présidée lundi par le Premier Ministre, Matata Ponyo, a noté que le solde des opérations financières de l’Etat au mois de février 2015 accuse un déficit de CDF 6,07 milliards contre un déficit mensuel programmé de 24,21 milliards au niveau national, indique la primature dans un communiqué de presse parvenu mardi à l’ACP.

Selon la source, ce solde résulte des recettes publiques de CDF 265,40 milliards et des dépenses de CDF 271,48 milliards. En cumul annuel, le compte général du Trésor dégage un solde excédentaire de CDF 34,7 milliards.

La Troïka a fait savoir également que les prévisions macroéconomiques pour l’année 2015 situent le taux de croissance de l’activité économique à 10,4% contre 9,5% réalisé en 2014. Quant à la branche agriculture, les retombées positives sont attendues suite à l’entrée en production des projets des parcs agroindustriels.

lL rythme de formation des prix intérieurs au mois de mars 2015 a été contenu à la plage de 0,01%. L’inflation a enregistré de légères poussées aussi bien au niveau national que sur la ville de Kinshasa, a-t-elle souligné.

En effet, indique le communiqué, l’inflation hebdomadaire s’est située à 0,016% au niveau national et à 0,013% sur la place de Kinshasa. En cumul, elle a atteint 0,127% au niveau national et 0,138% sur la place de Kinshasa.

Par rapport à l’objectif de 3,5% à la fin 2015, en annualisé, elle se situerait à 0,31% sur la place de Kinshasa et à 0,551% au niveau national.

La Troïka rapporte qu’au 20 mars 2015, le taux de change s’est établi à CDF 924,55 et CDF 931,75 le dollar américain respectivement à l’interbancaire et au parallèle, dégageant des dépréciations respectives de 0,16% et 0,03% d’une semaine à l’autre. Les réserves internationales sont à USD 1725,78 millions correspondant à 7,12 semaines d’importations. Le taux directeur de la BCC demeure inchangé à 2%, induisant une marge de positivité de 1,23 point.

Au niveau international, la Troïka note que l’actualité reste dominée par la publication du rapport sur l’évaluation économique préliminaire par l’OCDE. D’après ce rapport, les effets combinés de la baisse des cours du pétrole ainsi que les politiques d’assouplissements monétaires ont contribués à la reprise de la croissance mondiale. Aussi, le risque d’instabilité financière demeure, au regard de l’évolution modeste de l’activité économique et du niveau bas de l’inflation et du taux d’intérêt.

Dans la Zone Euro, l’activité économique devrait croître de 1,4% en 2015 et de 2% en 2016, à la suite de la faiblesse des cours du pétrole et des mesures de politique monétaire ultra expansionniste mises en œuvre par la Banque centrale Européenne.

Par ailleurs, aux Etats-Unis, le rythme de la reprise économique s’est ralenti au cours de trois premiers mois de l’année. Ainsi, la FED a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2015 qui devraient se situer dans une fourchette de 2,3% et 2,7% contre 2,6% et 2,7% initialement. En Chine, après un développement économique exceptionnel pendant trois décennies, ce pays est en train de s’engager sur une trajectoire de croissance moins rapide.

La parité Euro – Dollar s’est établie au 20 mars 2015 à 1,077 contre 1,054 une semaine auparavant, dégageant une appréciation de l’Euro de 2,2% face au dollar américain.

La       Troïka relève aussi qu’au 19 mars 2015, le cours de cuivre a enregistré une baisse de 1,62% en se négociant à USD 5.692,00 contre 5.785,50 la tonne métrique au 12 mars 2015. Le cours du cobalt a baissé de 531% en se négociant à USD 30.649,50 au 19 mars 2015 contre USD 32.369,40 au 12 mars 2015.Le cours de l’once d’or à la même date a enregistré une légère hausse de 0,68%, en se négociant à USD 1.171,75 contre USD 1.163,85 une semaine auparavant.

Le cours du pétrole quant à lui a rebondi au 20 mars 2015, bénéficiant d’un accès de faiblesse du dollar et d’achats spéculatifs dans un marché toujours inquiet d’une offre excessive. Sur le marché de Londres, le prix du baril s’est situé à USD 55,22 contre 54,38 au 13 mars 2015, soit une hausse de 1,54%. A New-York, le baril s’est négocié à USD 46,50 contre USD 45,05 au 13 mars 2015 soit une hausse de 3,21%.

Au 19 mars 2015, les cours des produits agricoles céréaliers se sont établis à 10,93/tonne (+4,39%) ; USD 512,00/tonne (-0,24%) et USD 137,32/tonne (-2,28%) respectivement pour le riz, le blé et le maïs, a fait remarquer la Troïka.

 

ACP/Mat/Ndom/Fmb

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

Les articles les plus lus

Programme D’urgence De Félix Tshisekedi : Mystère Autour D’une Dette De 100 Millions Usd

Programme D’urgence De Félix Tshisekedi : Mystère Autour D’une Dette De 100 Millions Usd

La Conaref pour la ratification des conventions internationales sur la gouvernance foncière

La Conaref pour la ratification des conventions internationales sur la gouvernance foncière

Le directeur général Adjoint du FMI très impressionné par le progrès économique accompli par la RDC

Le directeur général Adjoint du FMI très impressionné par le progrès économique accompli par la RDC

À la une

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

6 December 2019

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom