Mardi  21 novembre 2017 14:33
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

Selon le quotidien belge "La Dernière Heure", qui s'est procuré des notes internes des services secrets belges, des commandos de djihadistes auraient quitté la Syrie il y a 10 jours pour venir en Europe et commettre des attentats. Ils viseraient en priorité la Belgique et la France.

Un message d'alerte antiterroriste a été transmis à la police belge. Il indique que des djihadistes du groupe Etat islamique (EI) auraient quitté la Syrie au début du mois pour commettre des attentats en Belgique et en France, a déclaré mercredi une source proche des services de sécurité.

Le Centre de crise belge a également fait état de cette alerte. Il ne prévoit cependant pas pour le moment de relever le niveau d'alerte en Belgique à son stade le plus élevé, a dit un porte-parole.

Selon "La Dernière heure", un message d'alerte transmis à la police indique que les "combattants auraient quitté la Syrie il y a environ une semaine et demie afin de rejoindre l'Europe via la Turquie et la Grèce, en bateau, sans passeport". Le message ne précise pas la date exacte de leur éventuel départ. Le journal belge est le premier à avoir rapporté l'information.

"Ces personnes se sépareraient en deux groupes, l'un pour la Belgique, l'autre pour la France, afin d'aller commettre des attentats par groupe de deux", ajoute le message. Il ajoute également que "ces personnes seraient déjà en possession de l'armement nécessaire et leur action serait imminente".

Pour autant, la Belgique n'a pas relevé son niveau de menace qui reste à 3 sur 4. L'Organe de coordination pour l'analyse de la menace relativise d'ailleurs la note parue dans la presse belge qui n'est pas, selon elle, "contextualisée", comme le rapporte la RTBF. "Le niveau de la menace est défini sur la base de renseignements analysés et contextualisés. Les informations dont il est aujourd'hui question dans certains médias, constituent des informations non contextualisées et n'ont, en tant que telles, aucun impact direct sur le niveau de la menace actuel."

Avec Arc info

 


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

FÉLIX TSHISEKEDI ULTRA FAVORI POUR SUCCÉDER À SON PÈRE

FÉLIX TSHISEKEDI ULTRA FAVORI POUR SUCCÉDER À SON PÈRE

Libye : ouverture d'une enquête sur la vente des migrants

Libye : ouverture d'une enquête sur la vente des migrants

Libye: plus de 20.000 migrants retenus de force à Sabratha

Libye: plus de 20.000 migrants retenus de force à Sabratha

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

21 November 2017
La revue de Presse de ce mardi 21 novembre 2017

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom