Mardi  21 novembre 2017 14:29
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

SOCIÉTÉ

L'actualité sociale de la semaine en RDC

Le député national Crispin Mbindule a initié une motion de censure contre le Premier ministre Matata Ponyo. Il a indiqué, mercredi 15 juin, que quatre-vingt-six signatures sont déjà collectées sur les cent vingt-cinq prévues.

« La motion de censure dont je suis l’initiateur a commencé par une question orale avec débat qui s’est transformée en motion de censure contre le Premier ministre. Pour que cette motion soit déposée, il nous faut 125 signatures, selon notre règlement intérieur. Nous avons atteint 86 signatures, donc la motion n’a pas été déposée, elle va continuer la session prochaine », a affirmé le député Crispin Mbindule.

Selon lui, cette initiative n’est pas un acharnement personnel contre le Premier ministre, mais c’est un problème de tous les députés et de la population que les élus représentent.

« Ce n’est plus mon problème avec le gouvernement. Les 86 députés qui ont accepté de signer sont convaincus de cette motion. Je ne m’acharne pas contre la personne de Matata ; je suis contre la façon de gérer la chose publique dans notre pays parce que la population souffre. Et quand je pose une action de contrôle ou de sanction, ce n’est pas sur ma demande personnelle. C’est la population parce que moi je vis avec le petit peuple», a expliqué le député Mbindule de l’UNC, un parti de l’opposition.

La session parlementaire de mars se clôture ce mercredi 15 juin. Si le député Mbindule parvient à collecter 125 signatures, la motion pourra être introduite à la session de septembre prochain.

En attendant, plusieurs matières sont encore en cours d’examen tant à l’Assemblée nationale qu’au Sénat. La cérémonie de clôture dans les deux chambres du parlement ne pourra intervenir qu’après avoir traité les multiples matières à l’ordre du jour.

Le député Mbindule est l’auteur de la question orale avec débat adressée en avril dernier à Matata Ponyo. Sa question était relative au bilan des quatre ans de la gestion du Premier ministre.
Dans sa réponse, Matata Ponyo s’est notamment félicité des améliorations enregistrées dans le secteur non agricole où, selon lui, le taux d’emplois est passé de 36,1% à 43,5% entre 2005 et 2012, soit une hausse de 7%.

Après la réponse du Premier ministre à sa question orale, le député national Crispin Mbindule Mitono avait annoncé une motion de défiance contre Matata Ponyo. Il a jugé négatif le bilan de l’action du gouvernement ces quatre dernières années.

Avec radio Okapi
 

 


search

À la une

Les articles les plus lus

Mort de Jeannette Bombole : la piste de suicide confirmée

Mort de Jeannette Bombole : la piste de suicide confirmée

Matadi : un jeune homme tue son père et le découpe en morceaux

Matadi : un jeune homme tue son père et le découpe en morceaux

L’ONU contre toute forme de discrimination à l’endroit des albinos

L’ONU contre toute forme de discrimination à l’endroit des albinos

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

21 November 2017
La revue de Presse de ce mardi 21 novembre 2017

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom