Samedi  22 septembre 2018 22:22
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

Vendredi, le général Bruno Mandevu, commandant des opérations SOKOLA 2, des forces armées régulières de la République démocratique du Congo (RDC) dans le Nord-Kivu, a confirmé la présence de l'armée rwandaise sur le sol de la RDC.

Selon le général Bruno, les autorités de l'armée congolaise ont d'abord reçu les renseignements de la part de l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), en charge de la protection de parc dans cette partie du pays, sur la présence des militaires rwandais sur le sol congolais.

Dans des images publiées ce vendredi, l'ICCN a découvert trois positions d'hommes armés inconnus. C'est notamment vers Visoke, Sabinyo et Karisimbi en plein parc des Virunga.

Selon les autorités de l'armée de la RDC, au départ, l'armée régulière croyait que c'était les éléments des Ex-M23.

"Aussitôt repérés, ces militaires rwandais ont fui vers le Rwanda et l'Ouganda. Des panneaux solaires, des matériels de communication et des tenues militaires ont également été trouvés par l'ICCN. Ils ont même cultivé les chanvres sur le sol congolais", a ajouté Bruno Mandevu.

D'après le bilan fourni par le général Mandevu, six militaires congolais ont été tués et quatre autres blessés.

"Le chef d'état-major général d l'armée rwandaise a appelé son collègue de la RDC pour demander un cessez-le-feu. Les combats ont commencé le 13 février de 8h jusqu'à 14h. Mais lors du cessez-le-feu, l'armée rwandaise a continué à tirer sur les FARDC. Des Congolais ont été tués sur leur territoire", a poursuivi le général Bruno Mandevu.

Pour le responsable de l'armée congolaise, le choix de la position dans le parc ne relève pas du hasard étant donné que l'accès mène notamment à Kibumba et à Goma en passant par Rumangabo et Chanzu.

Dans sa plainte adressée au Mécanisme conjoint de vérification de la CIRGL, l'armée rwandaise accuse les FARDC d'avoir attaqué ses positions à Musanze.

La RDC et son voisin le Rwanda partagent des frontières terrestres très sensibles sur le plan sécuritaire. A plusieurs reprises, les deux pays ont connu des ennuis en matière de sécurité entre les deux armées liées aux problèmes de démarcation.

Suite à ces incidents, le mécanisme conjoint de vérification de la CIRGL a promis d'ouvrir une enquête pour déterminer la responsabilité de chacun. F

 

Avec Xinhua

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

LES CANDIDATS A DIFFERENTS NIVEAUX DES ELECTIONS ETANT DESORMAIS CONNUS L’OPPOSITION APPELÉE À SE CONCENTRER SUR LES ÉLECTIONS

LES CANDIDATS A DIFFERENTS NIVEAUX DES ELECTIONS ETANT DESORMAIS CONNUS L’OPPOSITION APPELÉE À SE CONCENTRER SUR LES ÉLECTIONS

Présidentielle 2018 : Bemba, c’est fini !

Présidentielle 2018 : Bemba, c’est fini !

Machine à voter : les suggestions des experts britanniques

Machine à voter : les suggestions des experts britanniques

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

19 September 2018
La revue de Presse de ce mercredi 19 septembre 2018

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom