Vendredi  19 octobre 2018 06:01
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

C’est, en principe, ce vendredi qu’intervient la publication par la CENI de la liste provisoire des candidats Présidents de la République et députés nationaux. Côté Opposition, on est encore bien loin de déterminer le critérium devant conduire à la désignation du candidat unique sur les six enregistrés dans ce camp politique.

A l’UDPS cependant, la base ne l’entend pas du tout de cette oreille. Elle a menacé en faisant savoir à la direction politique du parti que pour eux, le candidat unique c’est Fatshi, diminutif de "Antoine-Félix Tshisekedi Tshilombo ", chef de l’UDPS. Pour la base, il n’y a même pas matière à discuter sur cette question sur laquelle elle est et reste intraitable : le candidat unique s’il y a, c’est bien Fasthi et il ne faut même pas imaginer un autre nom. 
La base le rejette à l’avance, avant même la désignation du candidat unique de l’Opposition. Ici à l’UDPS, parti de masses, on se plie à la volonté exprimée par la base qui est le souverain primaire. Même Fatshi lui-même sait pertinemment bien qu’il n’a aucune carte en mains pour prendre le contrepied des aspirations de ces millions de partisans et sympathisants, fidèles des fidèles du Lider Maximo, Etienne Tshisekedi Wa Mulumba. Ils ne veulent rien entendre d’une candidature autre que la sienne et ils le font savoir bruyamment. 
Ce serait interprété comme une pure trahison. Personne au parti n’accepterait quelque chose qui peut conduire à son éclatement après avoir su maintenir le cap 36 ans durant, même après la mort du "Sphinx de Limete ". Hier, Augustin Kabuya, secrétaire général adjoint chargé de la communication et Porte-parole a explicité cette maxime de la base : " Félix Tshisekedi ou personne ! ". 
Il soutient mordicus qu’effectivement il n’est pas donné à Félix Tshisekedi de se désister au profit d’un autre candidat de l’Opposition. Une possibilité qu’Il faut exclure totalement. Augustin Kabuya en donne les motivations. Félix Tshisekedi n’est pas candidat Président de la République qui peut faire n’importe quoi. C’est impossible. Il est candidat Président de la République de l’UDPS, élu au Congrès du parti. Celui-ci ne lui a pas donné mandat de s’effacer au profit d’un autre candidat d’un autre parti politique. 
Son mandat, c’est celui de conduire le parti à la victoire de l’alternance démocratique de décembre 2018. Fatshi n’a aucun pouvoir pour se désister au bénéfice de quelqu’un d’autre. Si toutefois il doit le faire, il devra d’abord impérativement revenir au Congrès qui l’a élu candidat Président de la République pour que celui-ci entérine alors son désistement. 
Augustin Kabuya rappelle une fois pour toutes à ceux qui l’ont peut- être oublié que l’UDPS a à ce jour 36 ans d’âge. Qu’on n’aille pas alors le placer sur le même pied d’égalité que certains partis politiques qui viennent à peine de débarquer à l’Opposition mais qui, jusqu’hier ici, étaient dans le camp du Pouvoir de Joseph Kabila. Pour le secrétaire général adjoint de l’UDPS Augustin Kabuya, la base a raison d’exiger " Fatshi ou personne ". Il s’étonne que l’on s’en offusque à l’Opposition. 
Pourtant, renchérit-il à brûle-pourpoint, lorsque la base du MLC a dit " Bemba ou personne ! ", personne ne s’en est plaint. Mêmement pour Vital Kamerhe où la base de l’UNC a formulé la même exigence. Plus encore pour "Ensemble" de Moïse Katumbi qui, lui, est même allé loin en exigeant que l’Opposition boycotte les élections ou qu’il n’y en ait pas du tout si leur leader ne déposait pas sa candidature. Il n’y a pas eu à redire. Mais de quel droit, refuse-t-on le même droit à la base de UDPS ?
Comme on le voit, la désignation du candidat unique de l’Opposition risque de devenir un casse-tête chinois. Sauf si les autres candidats consentent sportivement à s’aligner sur Félix Tshisekedi de l’UDPS. 

KANDOLO M. / forum des as

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Expulsions des Congolais d’Angola : l’ONU redoute une crise humanitaire au Kasaï

Expulsions des Congolais d’Angola : l’ONU redoute une crise humanitaire au Kasaï

Congolais expulsés, droits humains violés. Angola : Kinshasa menace de saisir les instances internationales compétentes !

Congolais expulsés, droits humains violés. Angola : Kinshasa menace de saisir les instances internationales compétentes !

ATTENDU HIER DANS LA CAPITALE RAMAPHOSA : LES DESSOUS DE L’ANNULATION DE SA VENUE À KINSHASA

ATTENDU HIER DANS LA CAPITALE RAMAPHOSA : LES DESSOUS DE L’ANNULATION DE SA VENUE À KINSHASA

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

18 October 2018
La revue de Presse de ce jeudi 18 octobre 2018

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom