Dimanche  25 aout 2019 08:44
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

Malheur à eux ! Malheur à ceux qui ne sont pas membres de la coalition FCC-CACH, mais qui continuent à espérer d’obtenir des postes ministériels. Car,  la future équipe gouvernementale Ilunga Ilunkamba ne sera composée que des personnalités proposées par chacune des deux plateformes politiques membres de la coalition au pouvoir. C’est cette prophétie qui pourrait,  certainement, trouver son accomplissement dans quelques jours. En effet, tout comme le royaume des cieux est réservé à ceux ayant reçu le salut divin, le futur gouvernement sous l’ère Félix Tshisekedi, avec ses 65 membres, tous, porteront la marque du FCC-CACH, écrit sur leur front. C’est donc une peine perdue pour la société civile qui attend récupérer ne fut-ce qu’un seul siège. Et, que dire de Modeste Bahati ? Le même qui revendique la quote-part de son AFDC-A au FCC, ayant été exclu par cette dernière, il se retrouve en conséquence, dans une mauvaise posture. Difficile pour lui de trouver gain de cause ni chez Tshisekedi, ni chez Ilunga Ilunkamba qui se présente en légat de Kabila.  Et, pourtant, il y a quelques mois, Bahati Lukwebo était en pôle position pour coiffer quelques postes juteux du futur gouvernement grâce notamment, à son regroupement politique qui était la deuxième force du Front Commun pour le Congo, derrière le PPRD. Sa seule et unique transgression, émane du fait qu’il se soit tout récemment, opposé ‘’farouchement’’ au choix du fermier de Kingakati, en gardant sa candidature au poste de président du Sénat, alors que l’autorité morale de sa plateforme politique, lui avait préféré Alexis Thambwe Mwamba. De suite de sa défaite lors de ce scrutin, ‘’Modeste’’ a vu ses ambitions s’écrouler comme un château de cartes, ne sachant plus à quel saint se vouer. Depuis, il glisse sur les peaux de Banane. Dans l’entretemps, l’étau se resserre autour de lui. Son AFDC-A est aujourd’hui, plus que jamais dévalorisée au détriment de celle conduite par le duo Néné Nkulu-Steve Mbikayi, qui est restée fidèle à la ligne de conduite strictement tracée par l’autorité morale du FCC, Joseph Kabila.

Sur son chemin de la croix, non seulement ses revendications ne trouveront aucunement une suite favorable, Modeste Bahati s’est vu promettre l’enfer et l’eschatologie du grand soir par quelques-uns de ses anciens amis. Déjà, une plainte pèse contre lui sur une affaire privée du ciment en sa qualité du Directeur général des entreprises du Groupe Taverne. En cela, il faudrait absolument parler de Mbikayi, qui entreprend une démarche allant dans le sens de l’invalider à la Chambre haute du parlement. Alors que la session extraordinaire est envisagée pour ce 15 août, tout peut arriver. Malheur à ceux-là qui n’auront pas un parachute. L’atterrissage ne se fera certainement pas en douceur.

Sans doute, cette semaine est celle de tous les enjeux et dangers. D’une part, la grogne sociale, caractérisée par la grève çà et là dans les milieux universitaires va s’accentuer, mais aussi, des fortes contestations de la population face à un gouvernement qui aura symbolisé les couleurs non pas de la rupture avec l’ancien régime, mais celles de la continuité. Et, tous ceux-là qui n’auront pas trouvé une place de choix au sein de ce gouvernement Ilunga Ilunkamba, les Bahati, les dissidents de Lamuka qui font les yeux doux à ‘’Fatshi’’, les membres des confessions religieuses ne faisant pas partie de la coalition au pouvoir, vont éventuellement contester la présence des figures de l’ancien régime, et de ce fait, pourront récupérer politiquement cette grogne sociale pour enclencher des actions de grandes envergures, sous la bénédiction, bien sûr du CLC encouragé  par l’Eglise catholique. Les avertissements ayant été déjà lancés en insistant sur un gouvernement de la rupture totale avec les figures de l’ancien régime. Sinon, des marches, des sit-in, des revendications et autres seront projetés à travers le pays pour mettre complètement fin à ce mariage qualifié de contre-nature entre le FCC et CACH, caractérisé par une vision diamétralement opposée entre la rupture et la continuité.

La Pros.  

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Formation du gouvernement en RDC: le Premier ministre prié de revoir sa copie

Formation du gouvernement en RDC: le Premier ministre prié de revoir sa copie

RDC: le cas Bahati Lukwebo, point de blocage dans la formation du gouvernement

RDC: le cas Bahati Lukwebo, point de blocage dans la formation du gouvernement

RDC : le gouvernement promet la gratuité de l'enseignement primaire dès septembre

RDC : le gouvernement promet la gratuité de l'enseignement primaire dès septembre

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

23 August 2019
La revue de la presse du vendredi 23 août 2019

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom