Jeudi  9 juillet 2020 02:10
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

ÉCONOMIE

L'actualité économique de la semaine en RDC

M. Bouis Howarth, directeur du programme Harvest Plus, a profité de son séjour à Kinshasa, du 29 au 30 avril dernier, pour inviter le gouvernement congolais à s’inscrire davantage dans la technologie de bio- fortification des cultures vivrières de base, afin d’améliorer la nutrition, la santé et le bien-être des consommateurs congolais.

Le directeur de Harvest Plus, a lancé cet appel au cours d’une réunion de ce programme, tenue à l’Hôtel Fleuve Congo peu avant son départ, tout en souhaitant que cette pratique deviennent une stratégie mondiale pour combattre la malnutrition et la déficience en micronutriments par l’approche bio- fortification. Celle-ci, a-t- il dit, n’est qu’une méthode d’amélioration qui consiste à augmenter les teneurs en micronutriments sur des variétés des cultures par l’amélioration des plantes.

Il a estimé qu’il est nécessaire aujourd’hui de recourir à la bio- fortification des cultures pour améliorer à la fois le niveau de la productivité en milieu rural ainsi que le niveau des nutriments des aliments consommés. Les régimes alimentaires des pays d’Asie et d’Afrique sont généralement dominés par des aliments de base tels que le blé, le maïs et le riz. Il a relevé, en outre, que ces principales cultures bio- fortifiées d’Asie et d’Afrique, sont diffusées avec l’appui de Harvest Plus et ont des rendements élevés en plus d’une résistance à la sécheresse et aux maladies.

En RDC, Harvest Pus s’est investit dans la dissémination du manioc jaune, riche en provitamine et le haricot riche en fer et en zinc, a indiqué M. Sylvain Bidiaka, country manager de ce programme au pays avant de rappeler que les recherches se développent dans beaucoup d’ endroits ou zones écologiques du pays avec la collaboration du gouvernement, de l’ Institut national pour l’ étude et la recherche agronomiques( INERA) et l’Institut international d’ agriculture tropicale ( IITA).

Par ailleurs, un appui du secteur privé s’ est avéré important pour le financement des institutions de recherche dans la production des semences bio- fortifiées et dans l’ établissement d’ un réseau de distribution dans l’ ensemble du pays.

 

ACP/Kayu./Ndom.

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

Les articles les plus lus

Programme D’urgence De Félix Tshisekedi : Mystère Autour D’une Dette De 100 Millions Usd

Programme D’urgence De Félix Tshisekedi : Mystère Autour D’une Dette De 100 Millions Usd

Pêche : Clôture de la vulgarisation du Projet de gestion intégrée de pêcheries et de ressources en eau à Bunia dans la Province Orientale

Pêche : Clôture de la vulgarisation du Projet de gestion intégrée de pêcheries et de ressources en eau à Bunia dans la Province Orientale

La stabilité du cadre macroéconomique du pays se consolide

La stabilité du cadre macroéconomique du pays se consolide

À la une

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

10 March 2020
La revue de Presse de ce mardi 10 mars 2020

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom