Mardi  27 juillet 2021 07:32
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

ÉCONOMIE

L'actualité économique de la semaine en RDC

En République démocratique du Congo (RDC), après un marathon de trois semaines de négociations, les délégations du gouvernement et du Fonds monétaire international (FMI) se sont mises d’accord sur le contenu d’un programme de trois ans. L’annonce a été faite, vendredi 28 mai.

 

Si l’accord est validé par le Conseil d’administration du FMI, la RDC pourrait commencer à toucher un premier décaissement, dès la mi-juillet, sur quelques 1,5 milliard de dollars qui pourraient être décaissés dans le cadre de ce programme. Cependant, en contrepartie, l’État congolais prend de nombreux engagements.

Renouveler le Conseil d'administration de la Banque centrale

Pour le moment, toutes les conditions ne sont pas encore remplies pour l’obtention de l’accord final du FMI. Le gouvernement congolais doit remplir ses engagements en termes de transparence dans la gestion des fonds covid-19, en publiant notamment les contrats qui justifient ses dépenses, ce qui est en cours. Il doit aussi modifier et renouveler le Conseil d'administration de la Banque centrale.

« L’engagement a été fermement pris. La mise en conformité avec la loi de 2018 sur la Banque centrale sera effective, avant le passage du dossier RDC au Conseil d’administration du FMI », a soulignéNicolas Kazadi, ministre des Finances.

Une fois que le programme sera adopté d'ici la mi-juillet, d’autres réformes devront être engagées par le gouvernement congolais, avec un calendrier précis, ce qui permettra alors le décaissement, par tranches, de l'aide du FMI.

« Meilleur climat des affaires »

« Les principales réformes, indique encore Nicolas Kazadi, sont en rapport avec la fiscalité et elles visent tout simplement la simplification en vue d’une mobilisation accrue des recettes et surtout, dans un meilleur climat des affaires. La coopération avec le FMI est la bienvenue pour notre gouvernement. Il est important de donner un signal qui atteste de notre volonté de ramener la RDC dans de bonnes pratiques en matière économique et financière », a ajouté le ministre des Finances avant de promettre que « le détail des engagements pris par l’Etat congolais sera connu prochainement ».

Parmi les réformes attendues, figure celle du rétablissement de la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée).

 

RFI

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

Les articles les plus lus

RDC: après l'accord avec le FMI, quels sont les engagements de l’État congolais?

RDC: après l'accord avec le FMI, quels sont les engagements de l’État congolais?

Déficit de 6,07 milliards FC des opérations financières en février en RDC

Déficit de 6,07 milliards FC des opérations financières en février en RDC

L’élaboration d’une feuille de route de la mise en œuvre du Central African Backbone examinée à la vice-Primature des PT-NTIC

L’élaboration d’une feuille de route de la mise en œuvre du Central African Backbone examinée à la vice-Primature des PT-NTIC

À la une

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

13 July 2021
La revue de Presse en RDC de ce mardi 13 juillet

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom