Lundi  3 octobre 2022 11:35
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

En République démocratique du Congo, le prix Nobel de la Paix, Denis Mukwege, s'impatiente face aux lenteurs dans la mise en place d’un mécanisme de Justice transitionnelle. Une justice destinée à réparer les victimes des crimes les plus graves commis depuis plus de deux décennies dans les provinces de l’est du pays, que ce soit dans les Kivu, au Kasaï ou au Tanganyika. Le temps est venu de traduire les paroles en actions. Où en est le projet ? 

En août 2020, il y avait eu une grande lueur d’espoir pour les organisations de la société civile. Le président Félix Tshisekedi avait alors demandé au gouvernement de réfléchir à la mise en place de ce mécanisme de justice transitionnelle. Le président congolais avait même sollicité et obtenu l’aide du Haut-commissariat aux droits de l’Homme de l'ONU. 

Depuis, toujours rien mais le prix Nobel 2018 Denis Mukwege dont c'est l'un des chevaux de bataille, ne se décourage pas et remet régulièrement la pression, comme en septembre dernier face au Parlement européen, ou plus récemment son plaidoyer pour une stratégie nationale de Justice transitionnelle.

Sa porte-parole, Maud Salomé Ekila, au micro de notre correspondant à Kinshasa Pascal Mulegwa, reste optimiste. « On sent que ça peine à avancer. Il était prévu qu’il y ait des états généraux sur la justice transitionnelle cet été, on ne les a pas vus, mais nous en tout cas on continuera, quoi qu’il arrive ; on ne lâchera pas l’affaire. Il y a peut–être une compréhension assez faible -de manière générale- de ce que est la justice transitionnelle ; c’est vrai que c’est complexe, ce sont des mécanismes judiciaires et non judiciaires qui permettent de soigner une nation, de poursuivre les auteurs, mais également de lancer des commissions justice-vérité et réconciliation ; ce sont aussi les réparations, les garanties de non répétitions avec des lieux de mémoire ».

Un dossier bouclé à 95% pour André Lite

Le processus avait pourtant bien avancé, affirme André Lite Asebea, qui était jusqu’en avril dernier, le ministre aux Droits humains. Le dossier était bouclé à près de 95% assure l'ancien ministre joint par notre correspondant, « pour la simple bonne raison que les deux projets de décrets destinés à matérialiser ladite politique avait déjà été adoptés par les commissions politiques, défense et sécurité ainsi que celles des lois et textes réglementaires. A l’heure qu’il est, ce qui reste c’est juste faire inscrire ça à l’une des réunions du conseil des ministres et l’adoption ne prendra pas plus de dix à quinze minutes ».

Selon une source onusienne, le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme avait émis des commentaires sur les projets d’arrêtés du ministre André Lite, mais n’a plus eu de nouvelles depuis. Le Bcnudh avait souhaité que le processus commence par des consultations à la base pour une meilleure acceptation par les populations.

 

Rfi

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment

Articles similaires

Info en Direct


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

La Chine exhorte les groupes armés dans l’Est de la RDC à immédiatement déposer les armes

La Chine exhorte les groupes armés dans l’Est de la RDC à immédiatement déposer les armes

Une plainte déposée contre Paul Kagame à la CPI pour crime de guerre en RDC

Une plainte déposée contre Paul Kagame à la CPI pour crime de guerre en RDC

RDC: après Goma, journée « ville-morte » à Bukavu pour la libération de Bunagana

RDC: après Goma, journée « ville-morte » à Bukavu pour la libération de Bunagana

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

14 September 2022
La Revue de Presse de ce 14 septembre2022

Les crimes oubliés en RDC

À quand la déclaration de l'état de Guerre en RDC

Le Panafricaniste Kemi Seba parle du criminel Kagame et de la RDC

RDC:les nouvelles recrues des FARDC veulent en finir avec les agressions récurentes du Rwanda

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom