Rien n’a filtré du tête-à-tête de ce vendredi 27 août entre le président congolais, Félix-Antoine Tshisekedi et la chancelière allemande Angela Merkel.

Sans donner des détails, la presse présidentielle rapporte que les questions d’intérêts communs et de la coopération entre les deux pays ont été au centre leur entretien qui a eu lieu dans le cadre Compact with Africa (CwA), sommet qui réunit à Berlin les dirigeants et hommes d’affaires africains et allemands autour des opportunités d’investissement privé dans le continent.

Lancé en 2019, l’initiative Compact with Africa est à sa troisième édition. Ce n’est pas tous les pays africains qui y participent. Cette année, ils sont au nombre de douze. Outre le Congolais Félix Tshisekedi, l’on note la présence des chefs d’Etat sénégalais, ghanéen et guinéen.

Les investissements allemands sont plus importants en Afrique Australe, suivi de l’Afrique du Nord. Au cœur du continent, la RDC n’a pas trouvé une bonne part dans les huit milliards d’euros investis ces dernières années par des milliers d’entreprises allemandes présentes dans le continent. Elle espère bien en trouver dans les prochaines années.

Socrate Nsimba / digitalcongo.net