Lundi  18 octobre 2021 10:31
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

La coalition de l'opposition Lamuka avait prévu de se rassembler pour dénoncer la politisation de la Commission électorale, alors que le bras de fer perdure sur la nomination du président de la Céni. Cette marche avait été interdite par les autorités, et ce mercredi matin, les policiers ont empêché le rassemblement, s'en prenant également à des journalistes présents sur place.

Il y avait du monde tôt ce mercredi 15 septembre sur la place Pascal, dans le quartier de Masina, dans l'est de la capitale. Peu avant 8 heures, à son arrivée, Martin Fayulu a été empêché de rejoindre ses partisans. Le leader de Lamuka affirme avoir subi des violences, que les policiers ont tenté de l'emmener, avant qu'il puise remonter dans son véhicule et prendre le boulevard Lumumba, suivi d'une cohorte de militants.

« Nous avons passé 45 minutes de discussion. Ils m’ont brutalisé et même tabassé. Donc je suis parti dans ma jeep et nous avons commencé à faire une sorte de processions. »C’est un déni terrible de démocratie et c’est très dangereux. Vous voyez ce qu’il se passe en Afrique de l’Ouest, on musèle la population, on musèle ceux qui ne parlent pas le même langage.

Martin Fayulu, un des leaders de Lamuka

Mis au courant de la situation, le chef de la police Sylvano Kasongo et le ministre de la Communication Patrick Muyaya ont mis fin à cette situation. Patient Ligodi a été libéré avant de se rendre à l'hôpital pour des examens.

De nombreuses condamnations

Le ministre de la Communication est ensuite intervenu un peu plus tard pour évoquer la situation. Il est apparu dans une vidéo dans laquelle il reconnaît et condamne des « bavures policières », promet des enquêtes et des sanctions contre les fautifs. « J’ai pris une position ferme, a expliqué Patrick Muyaya, non seulement pour condamner cette bavure policière mais qu’il était inacceptable de toucher à la sécurité des journalistes et à leur intégrité physique. Une enquête interne est déjà diligentée, nous pourrons savoir qui sont ces policiers et ils seront sévèrement sanctionnés. »Nous condamnons tout ce qui est acte de violence mais d’autre part nous invitons toujours à la responsabilité, à se conformer à ce que les autorités disent.

RFI

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

L’Assemblée nationale entérine la désignation des membres de la CENI : Denis Kadima désigné président

L’Assemblée nationale entérine la désignation des membres de la CENI : Denis Kadima désigné président

Marche de Lamuka : un test pour le pouvoir et l’Opposition

Marche de Lamuka : un test pour le pouvoir et l’Opposition

RDC : la grève des enseignants prend une tournure politique

RDC : la grève des enseignants prend une tournure politique

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

11 October 2021
La revue de presse de ce lundi 11 octobre 2021

La Vidéo de la Semaine

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom