Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukombe, a déposé depuis le 15 septembre à l’Assemblée nationale, le projet de loi des finances pour l’exercice 2022, chiffré à 10.4 milliards.

Parmi les dépenses prévues dans le cadre du budget national de l’année prochaine, il y a la construction d’un palais présidentiel. Coût : 5.9 milliards de francs congolais, soit 2.9 millions de dollars américains.

L’on est bien loin des 180 millions de dollars annoncés il y a deux ans par certaines sources pour le même projet. A l’époque, la présidence de la République avait pris soin de démentir cette information, évoquant la « falsification des documents » pour ternir l’image du chef de l’Etat.

Près de 3 millions de dollars suffiraient pour doter la RDC de son premier palais présidentiel.

En 2022, le total des investissements de la présidence se chiffre à 24 milliards de francs congolais (11.6 millions). L’ensemble de son budget est de 94,9 millions de dollars. Ce qui représente une augmentation 37,2% par rapport au budget 2021. Une manière assez particulière de prôner la réduction du train de vie des institutions.

Socrate Nsimba / digitalcongo.net