Mardi  27 juillet 2021 07:52
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

SOCIÉTÉ

L'actualité sociale de la semaine en RDC

Une vue aérienne montre des débris engloutissant des bâtiments dans le village de Bushara, région de Nyiragongo, près de Goma, le 23 mai 2021. AFP - JUSTIN KATUMWA

Le volcan Nyiragongo, entré en éruption, le samedi 22 mai vers 19h00, est maintenant à l'arrêt et la ville de Goma, prise de panique la nuit dernière, a jusqu’ici été épargnée. De nombreux Congolais qui avaient fui leurs maisons, jusqu'au Rwanda voisin, rentrent chez eux. Selon le gouverneur militaire de la région, cinq personnes ont perdu la vie.

 

Toute la nuit, des informations contradictoires ont circulé sur les réseaux sociaux, accompagnées d’images de routes et de maisons en feu. La principale coulée de lave qui menaçait Goma s’est finalement arrêtée à Buhene, en périphérie de la ville, « à environ deux kilomètres », nous explique le maire de Goma joint par David Baché du service Afrique. Une information confirmée par le gouverneur militaire de la région qui annonçait que la ville avait été «épargnée» par les laves du volcan, qui n'ont pas atteint non plus l’aéroport.

Après la panique de la nuit, l’heure est donc au soulagement pour les habitants de Goma. « Le calme est revenu », confie encore le maire. Beaucoup craignaient de tout perdre, comme lors de la dernière éruption du volcan, en 2002, qui avait détruit un tiers de la ville. Un homme nous confiait, ce dimanche matin, avoir veillé pendant des heures avec sa famille, prêts à un départ en urgence vers Bukavu un peu plus au sud. Il a finalement pu prendre le petit déjeuner dans sa maison.

Les quelque 8 000 personnes qui avaient traversé la frontière rwandaise ont, quant à elles, passé la nuit dans le stade de Rubavu, dans des écoles ou encore dans la rue… Mais la majorité est déjà rentrée à Goma, ce dimanche ce matin, alors que de légères secousses sismiques étaient encore ressenties dans la zone.

Reste que de nombreuses habitations ont brûlé dans les villages alentour, que des secousses se font encore sentir et que la prudence reste de mise. « Ça peut encore rebondir » selon le maire de Goma, Thimote Mwisa Kyense.Les gens commencent à rentrer petit à petit (…) mais cela peut encore rebondir. Rien n’est encore certain. Nous allons observer le mouvement tout au long de la journée.

RFI

 

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

À la une

Les articles les plus lus

Mort de Jeannette Bombole : la piste de suicide confirmée

Mort de Jeannette Bombole : la piste de suicide confirmée

Matadi : un jeune homme tue son père et le découpe en morceaux

Matadi : un jeune homme tue son père et le découpe en morceaux

L’ONU contre toute forme de discrimination à l’endroit des albinos

L’ONU contre toute forme de discrimination à l’endroit des albinos

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

13 July 2021
La revue de Presse en RDC de ce mardi 13 juillet

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom