Jeudi  25 fevrier 2021 08:43
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Sur le dossier "gratuité de l'enseignement", avancer masqué est contre-contreproductif. Cultiver l'ambiguïté - dont on ne sort qu'à son détriment- même au nom du nécessaire équilibrisme l'est tout autant. L'enjeu étant le devenir et l'avenir de nos enfants et donc celui du pays, il est impérieux d'ôter le masque facial afin de regarder la réalité en face. Sans la moindre distanciation.

Cet exercice- aux antipodes des gestes barrières- permet de toucher du doigt le "nerf de la gratuité" : l'argent. Car la gratuité n'est pas gratuite. Elle a un prix. Elle s'achète au prix fort. Surtout pour un Gouvernement qui la voulait à tout prix.

Seulement voilà, les deux premiers budgets de l'ère Fatshi renseignent que le prix à payer pour la gratuité est hors de portée de l'Exécutif. Quelque 2 milliards de dollars ! Près du tiers du budget putatif. Et ce n'est pas l'effet hyper corrosif de la covid-19 sur les -maigres-ressources propres qui inverserait la tendance.

Même avec un Gouvernement "Union sacrée" à 1000%. La gratuité ne s'obtient pas avec un coup de baguette magique. Encore moins par la simple bonne foi.

La plus belle fille du monde ne pouvant donner que ce qu'elle a, il appartient au Pouvoir de faire son aggiornamento sur la gratuité. Faute d'avoir les moyens de sa politique, il est de bon aloi de faire la politique de ses moyens.

De ce point de vue, tous les partenaires de l'éducation devraient se mettre autour de la table pour trouver un compromis entre la vision généreuse de l'Exécutif et les limites financières objectives. Les chiffres étant têtus. Dans cette optique, les recommandations de la Conférence épiscopale du Congo constituent une précieuse contribution aux pistes de solution.

Comment, par exemple, réussir la gratuité si l'Etat peine à requalifier substantiellement le salaire de l'enseignant, longtemps abonné à la contribution des parents ? Or, il faut un minimum de confort pour pratiquer la vertu, dixit Thomas d'Aquin. 

José NAWEJ / Forum des As

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom