Mercredi  21 octobre 2020 18:54
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

Alors que le pays devait déclarer la fin de l'épidémie lundi 13 avril, après 52 jours sans nouveau cas, une personne est décédée à Beni des suites d'Ebola ce vendredi.

C'est une nouvelle qui tombe vraiment mal pour la République démocratique du Congo et l'Organisation mondiale de la santé qui l'accompagne dans ce long combat. Un nouveau cas de fièvre hémorragique Ebola a été déclaré à Beni dans l'est du pays, ont indiqué vendredi Kinshasa et l'OMS, à trois jours de la proclamation officielle prévue de la fin de l'épidémie. « Après 52 jours sans aucun cas, les équipes de surveillance et de réponse sur le terrain ont confirmé un nouveau cas », a indiqué sur Twitter le directeur de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus.

La RDC pensait pouvoir tourner la page

« Malheureusement, cela signifie que le gouvernement de la RDC ne pourra pas déclarer la fin de l'épidémie d'Ebola lundi, comme on l'espérait », a-t-il ajouté. La RDC et l'OMS avaient enclenché le compte à rebours de la fin de l'actuelle épidémie d'Ebola depuis la sortie de l'hôpital de la dernière patiente début mars. « Les informations préliminaires montrent qu'il s'agit d'un homme de 26 ans dans le territoire de Beni », a indiqué le comité multisectoriel de la riposte à l'épidémie que dirige le professeur Muyembe depuis juillet 2019 dans un communiqué. « Nos équipes, en collaboration avec l'OMS, sont déjà sur le terrain pour approfondir les investigations et mettre en place les actions de santé publique », ajoute ce communiqué. Ce patient serait mort jeudi matin dans un hôpital après avoir présenté des symptômes plusieurs jours auparavant, selon une source sanitaire. Mode de contamination, durée des symptômes, nombre de contacts, décès « communautaire » parmi ses proches ou à l'hôpital, enterrement sécurisé ou non : de nombreuses questions épidémiologiques restent officiellement en suspens autour des circonstances de contamination de ce nouveau cas.

« Repartir pour 42 jours »

Situé dans la province du Nord-Kivu, le territoire de Beni a été l'un des épicentres de l'épidémie d'Ebola, qui a tué 2 273 personnes depuis sa déclaration officielle le 1er août 2018. Concrètement, cela signifie aussi que les compteurs sont remis à zéro : la République démocratique du Congo va devoir encore attendre au moins 42 jours avant de proclamer la fin de l'épidémie d'Ebola. « Nous devons juste repartir pour 42 jours », a déclaré depuis Genève le directeur des urgences de l'OMS, Michael Ryan. En effet, l'OMS considère qu'il faut attendre deux fois le temps de l'incubation du virus (21 jours au maximum) sans nouveaux cas pour proclamer la fin d'une épidémie d'Ebola. Le territoire de Beni compte également au moins un cas de nouveau coronavirus, sur les 215 officiellement déclarés en RDC depuis le 10 mars, pour 20 décès. Le rebond d'Ebola à Beni est « peut-être » une leçon pour le Covid-19, a avancé le directeur des urgences de l'OMS : « Il n'y a pas de stratégie de sortie jusqu'à ce que vous ne contrôliez la situation. Vous devez toujours être prêt à faire marche arrière et à repartir. » À savoir que plus de 320 000 personnes ont reçu des doses de deux vaccins anti-Ebola utilisés à titre expérimental.

Le Point

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Prestation de serment des juges constitutionnels : la société civile demande la dissolution de l’Assemblée nationale

Prestation de serment des juges constitutionnels : la société civile demande la dissolution de l’Assemblée nationale

Serment des juges constitutionnels ce mercredi au Palais du peuple PPRD ou président de la République : un choix difficile pour le Premier ministre

Serment des juges constitutionnels ce mercredi au Palais du peuple PPRD ou président de la République : un choix difficile pour le Premier ministre

PRESENCE DES OFFICIELS A MINEMBWE "UNE PURE COÏNCIDENCE", AFFIRME RUBERWA

PRESENCE DES OFFICIELS A MINEMBWE "UNE PURE COÏNCIDENCE", AFFIRME RUBERWA

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

12 October 2020
Revue de presse de ce lundi 12 octobre 2020

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom