Vendredi  22 janvier 2021 01:44
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a présenté à la plénière d’hier mercredi la reddition des comptes pour l’exercice 2019.

Dans son oral, l’argentier national a fustigé un dépassement important dans l’exécution du budget 2019, lié notamment à un nombre des projets qui ont été exécutés alors qu’ils n’avaient été pas budgétisés, à un niveau extrêmement élevé.

Ce rapport de reddition des comptes relève les dépenses de la présidence pour l’exercice 2019.

Les prévisions étaient, en effet, de: 57 milliards CDF

L'engagement s'est curieusement élévé à 203 milliards CDF", renseigne Sele Yalaghuli.

Pire, le paiement a été propulsé à 329 milliards CDF.

Aussitôt après l’intervention du ministre des Finances, les députés ont dénoncé le dépassement à la présidence sous Fatshi allant jusqu’à 14.000 %.

«C’est le dépassement jamais vu dans l’histoire budgétaire de la République Démocratique du Congo. Des dépassements tant au niveau des frais de fonctionnement que des rémunérations. Au niveau de rémunération, il y a même un dépassement de 1.434%", a déclaré le député national Léon Mondole.

Ce député Lamuka a suggéré une commission des comptes pour savoir comment ces gros montants ont été utilisés et pour quelle fin, en vue de prévoir des sanctions, a - t- il martelé.

"Le fonctionnement du cabinet présidentiel enregistre un dépassement de 1146% en 2019", dénonce le député Fofo Konzi.

«Entre janvier 2019 et septembre, l’argent de la République a été dilapidé", déplore l’ancien gouverneur du Kasaï qui dénonce aussi le dépassement.

Pour Likinda, il faut que le bureau de l’Assemblée nationale puisse initier une commission d’enquête pour voir comment on a dilapidé les fonds propres. Ce député PPRD constate que la reddition des comptes 2019 est scandaleuse, toutes les réserves la République ont été dilapidées.

"De janvier 2019 à septembre 2019, le pays a été géré comme une boutique familiale", a martelé Likinda.

"Ces genres de dépassement constituent ce que nous appelons détournement" a lâché Pasi Zampamba.

 

 Eric WEMBA / forum des As

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

FAYULU : UN CABINET POUR ARRACHER DES ÉLECTIONS GÉNÉRALES ANTICIPÉES

FAYULU : UN CABINET POUR ARRACHER DES ÉLECTIONS GÉNÉRALES ANTICIPÉES

RDC : « Les propos de Ngoy Mulunda n’engagent pas le Katanga », affirme Kyungu Wa Kumwanza

RDC : « Les propos de Ngoy Mulunda n’engagent pas le Katanga », affirme Kyungu Wa Kumwanza

Identification de la majorité parlementaire : Bahati présente à Tshisekedi son bilan à mi-parcours

Identification de la majorité parlementaire : Bahati présente à Tshisekedi son bilan à mi-parcours

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

12 October 2020
Revue de presse de ce lundi 12 octobre 2020

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom