Jeudi  25 fevrier 2021 08:06
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

Les réactions se multiplient après l’enquête de RFI sur l'assassinat des militants des droits de l'homme, Floribert Chebeya et Fidèle Bazana en 2010. Deux policiers ont témoigné à visage découvert et ont avoué y avoir eux-mêmes participé. Les familles, elles, demandent la réouverture du procès et que les responsabilités soient établies au plus haut niveau. Elles demandent notamment l’arrestation du général John Numbi avec qui Floribert Chebeya avait rendez-vous le jour de son assassinat.

Le général John Numbi n’était pas présent à l’Inspection générale de la police au moment du double assassinat, et les deux nouveaux témoins cités par RFI ne lui ont jamais directement parlé, mais ils ont vu le chef de l’opération, le major Christian Ngoy Kenga Kenga se rendre chez le général et revenir plus tard en donnant des ordres en son nom. Après le meurtre, Hergil Ilunga et Alain Kayeye disent également avoir été cachés dans les maisons de John Numbi, à Kinshasa et à Lubumbashi.

Au grand dam des avocats des parties civiles, l’ancien patron de l’Inspection générale de la police avait été appelé comme simple renseignant au cours du procès. Ce qui, pour l’un de ses proches, prouve que malgré une longue procédure judiciaire sa responsabilité n’avait jamais pu être établie. En 2016, John Numbi avait pourtant été placé sous sanctions des États-Unis et de l’Union européenne, pour cette affaire, indiquent des sources diplomatiques.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi, les chancelleries et notamment les États-Unis appelaient à ce qu’il soit démis de ses fonctions d’Inspecteur général de l’armée, le dernier poste qu’il a occupé. Cela a finalement été fait en juillet 2020. John Numbi va-t-il maintenant être poursuivi comme le demandent les familles des deux défenseurs des droits de l’homme ? « L’appel a été entendu », explique un proche du président Tshisekedi. « Mais on lui demande d’agir, pas de parler », ajoute-t-il.

Sollicité par RFI, le général John Numbi ne s'est pas encore exprimé sur les allégations dont il fait l'objet.

RFI

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

RDC /Formation du gouvernement : Sama Lukonde consulte déjà

RDC /Formation du gouvernement : Sama Lukonde consulte déjà

À la Une: colère et indignation après l’assassinat de l’ambassadeur italien en RDC

À la Une: colère et indignation après l’assassinat de l’ambassadeur italien en RDC

Nord-Kivu : l’ambassadeur de l’Italie en RDC tué dans une attaque armée

Nord-Kivu : l’ambassadeur de l’Italie en RDC tué dans une attaque armée

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

22 February 2021
Revue de presse de ce lundi 22 février 2021

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom