Dans un communiqué adressé le 20 octobre à la Ligue nationale de football (LINAFOOT), la Fédération congolaise de football association (FECOFA) a donné de nouvelles directives concernant les plaintes contre des joueurs alignés illicitement.

Seules les réclamations précédées de réserve d’usage formulées avant le coup d’envoi doivent être la voie légale pour toute contestation de la qualification d’un joueur dans le championnat de la Vodacom Ligue I. C’est ce que décide l’instance faîtière du football qui, par cette instruction, dit vouloir mettre fin à « certaines pratiques antisportives des dirigeants et autres acteurs du football ».

Chaque saison, il y a des clubs qui, après une défaite, sont réputés dans la manie de fouiller dans le dossier administratif du club vainqueur des joueurs litigieux. Mazembe excelle particulièrement dans ce domaine.

L’année dernière, V. Club a perdu 9 points arrachés sur le terrain suite à une plainte de Don Bosco sur le joueur Zao Matutala. Ce qui avait coûté au club vert et noir le championnat au profit de Mazembe. Il fallait attendre octobre 2021 pour voir le TAS le réhabiliter.