« Il faut changer l’état d’esprit. Avec celui que nous avons, nous ne gagnerons jamais », a déclaré le sélectionneur Hector Cuper après l’impensable défaite des Léopards samedi au stade des Martyrs face aux Panthères du Gabon (1-0) en ouverture des éliminatoires CAN 2023.

Après cette défaite dès l’entame, les Congolais n’ont plus droit à l’erreur. Ils sont dans l’obligation de gagner ce mercredi à Omdurman face au Soudan lors de la deuxième journée, pour ne pas se laisser distancer. La délégation est arrivée à Khartoum le dimanche dans la soirée.

« Nous devons tout faire pour récupérer notre mental et nous ferons tout pour gagner le prochain match », espère le technicien argentin.

Le Soudan, qui a largement perdu son premier match face à la Mauritanie (3-0), ne compte pas non plus se laisser faire à domicile. Une nouvelle défaite pourrait coûter la place à Hector Cuper dont la démission ou le limogeage est de plus en plus réclamé dans l’opinion.

Bien que lui-même estime qu’il n’est « pas en danger. Et si les dirigeants veulent prendre une décision contre moi, libre à eux. J’ai toujours dit que je ne peux rester quelque part où les gens ne veulent pas de moi », a-t-il soutenu.

Socrate Nsimba /digitalcongo.net