La coalition Lamuka dirigée par le tandem Adolphe Muzito et Martin Fayulu avait saisi l’Hôtel de ville de Kinshasa pour l’informer de la marche que cette plateforme politique projette d’organiser ce 15 septembre 2021. Cette marche visait notamment à dire non à une Commission électorale nationale indépendante (CENI) politisée et de refuser également le glissement du calendrier des élections ainsi que la fraude électorale. Mais le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila Mbaka, n’a pas accédé à cette démarche.

« Tout en louant le mérite de votre démarche, je ne saurai prendre acte de votre activité qui, au regard des instructions de l’autorité suprême ainsi que les restrictions édictées par l’Organisation Mondiale de la Santé, est susceptible d’entraîner une contamination massive de la Covid-19 », a écrit le gouverneur dans sa correspondance d’accusé de réception.

De ce fait, l’autorité urbaine appelle le commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise, ville de Kinshasa, ainsi que les bourgmestres des communes concernées, de veiller à l’exécution de sa décision.

Dido Nsapu