Dimanche  5 fevrier 2023 13:06
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

SOCIÉTÉ

L'actualité sociale de la semaine en RDC

En RDC, l’hôpital de Panzi, dirigé par le docteur et prix Nobel de la paix, Denis Mukwege, à Bukavu, avait indiqué que ses comptes bancaires avaient été gelés par l’administration fiscale congolaise qui lui réclamait 125 000 dollars à titre de paiement d’impôts. L’hôpital, qui est connu pour sa prise en charge des femmes victimes de violences sexuelles, s'était dit être dans l’incapacité de payer ses agents. L'affaire était en cours depuis novembre, mais un accord a été trouvé.

 

L'hôpital de Panzi avait demandé un dégrèvement d'environ 60 000 dollars à l'administration fiscale. Une réclamation acceptée à condition que le montant restant soit payé dans un délai de huit jours. La mesure de gel a donc été levée, a-t-on appris jeudi, même si l'hôpital ne s'est pas encore acquitté de la somme.

L’administration fiscale reprochait à l’hôpital de ne pas avoir déclaré les frais de certains services, notamment ceux liés à la cantine et aux communications téléphoniques des agents. Elle considère que même si ce sont des avantages offerts aux salariés, ils restent imposables. 

« 251 158 478 francs congolais équivalent à 125 000 dollars ! Le personnel de l'hôpital n'a pas été payé au mois de novembre. Cela a causé des dommages à l'hôpital et aux travailleurs. Sur le plan moral, ils étaient vraiment abattus. Le docteur Mukwege entendait les plaintes des agents qui ne pouvaient pas travailler les après-midi, car ils avaient faim. Il a compris qu’il était très important d’aider les travailleurs à assurer au moins un repas par jour et de leur donner des crédits de téléphones pour les urgences. Nous pensons que c’est juste un acharnement pour rien ! », s’indigne Crispin Kashale, le directeur de la communication de la Fondation et de l’hôpital de Panzi.

 

La direction provinciale des impôts du Sud-Kivu n’a pas fait de déclaration officielle, considérant que ce dossier est administratif et n’a rien de politique, ni d’arbitraire. 

En 2014, un problème similaire avait encore opposé les deux institutions par rapport au paiement des impôts. Des agents de l’hôpital de Panzi avaient manifesté devant la direction de l’administration fiscale à Bukavu, pour réclamer d’être remis dans leur droit. En août dernier, Denis Mukwege avait déjà fait l’objet de restrictions alors qu’il devait se rendre dans la province de la Tshopo pour animer deux conférences scientifiques à l’Université de Kisangani.

rfi

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment

Info en Direct


search

À la une

Les articles les plus lus

Mort de Jeannette Bombole : la piste de suicide confirmée

Mort de Jeannette Bombole : la piste de suicide confirmée

Matadi : un jeune homme tue son père et le découpe en morceaux

Matadi : un jeune homme tue son père et le découpe en morceaux

L’ONU contre toute forme de discrimination à l’endroit des albinos

L’ONU contre toute forme de discrimination à l’endroit des albinos

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

11 January 2023
La Revue de Presse de ce 11 janvier 2023

Les crimes oubliés en RDC

À quand la déclaration de l'état de Guerre en RDC

Le Panafricaniste Kemi Seba parle du criminel Kagame et de la RDC

RDC:les nouvelles recrues des FARDC veulent en finir avec les agressions récurentes du Rwanda

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom