Jeudi  18 octobre 2018 09:25
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

AFRIQUE

L'actualité de la semaine en Afrique

Au Zimbabwe, l'enquête se poursuit après l'attentat de samedi dernier lors d'un meeting du président Mnangagwa. Un engin explosif non identifié a explosé, deux personnes ont été tuées et des dizaines blessées. C’est le premier drame de ce genre dans l'histoire contemporaine du Zimbabwe. Mais cinq jours après, il n’y a toujours pas de revendication. Ce qui n’empêche pas Emerson Mnangagwa d’accuser les partisans de l'ancienne première dame, Grace Mugabe.

C'est la conclusion que tire le chef de l'Etat après l'explosion au stade de Bulawayo. L'attentat est l'œuvre « de personnes mécontentes de l'actuel gouvernement démocratique du pays », a-t-il déclaré lors d'une interview diffusée ce mercredi par nos confrères de la BBC. « Mon intuition, sans avoir de preuve, est que ces personnes (...) sont le G40 ». Une référence au groupe Génération 40, une faction du parti au pouvoir, la Zanu-Pf, favorable à l'épouse de l'ancien président Robert Mugabe et qui a essayé de déstabiliser l'actuel chef de l’Etat.

Alors Emmerson Mnagagwa le dit lui-même, il n'a aucune preuve de ce qu'il avance. Mais à un mois du scrutin présidentiel, prévu le 30 juillet prochain, pointer du doigt les partisans de Grace Mugabe a une portée électorale importante. Emerson Mnangagwa est candidat à sa propre succession alors que Grace Mugabe n'est pas dans la course. Mais connu pour ses coups de colère et son amour du luxe, « Gucci Grace », comme la surnomment les Zimbabwéens, a cristallisé beaucoup de haine au sein de la population. La crainte de voir ses partisans à la tête du pays est vive. Les ambitions de Grace Mugabe avaient d'ailleurs contraint son époux à démissionner en novembre 2017.

Avec RFI

 

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

les plus lus

Un "pasteur "sud-africain fait manger des serpents vivants à ses fidèles

Un "pasteur "sud-africain fait manger des serpents vivants à ses fidèles

Angola: raid contre la secte de Kalupeteka

Angola: raid contre la secte de Kalupeteka

Burundi : remous à Bujumbura

Burundi : remous à Bujumbura

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

17 October 2018
La revue de Presse de ce mecredi 17 octobre 2017

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom