Mercredi  17 octobre 2018 18:29
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

AFRIQUE

L'actualité de la semaine en Afrique

Un mystère qui finit par être levé. En République du Congo, Denis Christel Sassou N’Guesso, le fils du chef de l’Etat a annoncé qu’il ne sera pas candidat à la présidentielle de 2021.

Certains croyaient dur comme fer que Christel Sassou N’Guesso, l’un des fils les plus en vue du président congolais se préparaient à succéder à son père, et ce, dès 2021. Dans un entretien exclusif accordé à La Tribune Afrique, Denis Christel Sassou N’Guesso démonte sans gants ces intentions qu’on lui prête.

“Non, [il ne sera] pas candidat à l‘élection présidentielle en 2021 !”. Pour lever d’ailleurs tout équivoque, le président de l’ONG Perspectives d’avenir encourage à une nouvelle candidature de son père, qui comptabilise déjà une trentaine d’années au pouvoir.

Pour mémoire, certains cadres de mon parti dans un passé récent ont écrit des ouvrages que personne n'a qualifiés étrangement de + programme électoral + !

“…Je pense que le Congo ne peut se passer du Président Denis Sassou Nguesso comme candidat en 2021, pour des raisons qui sont nombreuses et c’est la raison pour laquelle je souhaite qu’il soit candidat en 2021 et je travaille d’ailleurs avec d’autres depuis quelques mois pour l’aider à être réélu en 2021”, a-t-il avancé.

Des ambitions mystères

Le fils du président congolais vient là de taire de nombreux bruits de couloir nés de la sortie de son ouvrage Ce que je crois dont les lignes s’apparentaient à un programme électoral. Il s’explique à ce sujet à La Tribune Afrique :

“…Mon ouvrage Ce que je crois n’est en rien un programme, mais plutôt l’opportunité pour moi de partager avec mes concitoyens ce que j’ai réalisé avec ma fondation à l’endroit des personnes issues des milieux les plus défavorisés en matière d‘éducation et de santé.

Pour mémoire, certains cadres de mon parti dans un passé récent ont écrit des ouvrages que personne n’a qualifiés étrangement de + programme électoral + !”, a-t-il ajouté.

Membre de la Majorité présidentielle, Denis Christel Sassou N’Guesso est considéré comme le dauphin de demain de son père. Si l’ancien directeur de la compagnie nationale de pétrole, SNPC, n’a jusque-là donné aucun signal de ses ambitions politiques, des vétérans de la Majorité ont commencé à manifester des signes d’agacement.

La semaine dernière, ils ont ouvertement exprimé leur opposition aux initiatives politiques en cours de Denis Christel Sassou Nguesso et l’ont enjoint de rendre compte au bureau politique de la plateforme dont il est membre. Mais là encore, Denis Christel N’Guesso se veut clair. Sa fondation Perspectives d’avenir ne serait en aucun cas un moyen de propagande politique.

“J’ai créé cette fondation en 2013 et j’ai été élu député en 2012. Est-ce que j’ai utilisé cette plateforme pour servir jusqu‘à présent mes ambitions politiques ? Non et ces dates le prouvent”, a-t-il martelé.

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

les plus lus

Un "pasteur "sud-africain fait manger des serpents vivants à ses fidèles

Un "pasteur "sud-africain fait manger des serpents vivants à ses fidèles

Angola: raid contre la secte de Kalupeteka

Angola: raid contre la secte de Kalupeteka

Burundi : remous à Bujumbura

Burundi : remous à Bujumbura

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

17 October 2018
La revue de Presse de ce mecredi 17 octobre 2017

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom