Vendredi  19 octobre 2018 06:27
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

CULTURE

L'actualité culturelle de la semaine en RDC

 L’artiste annonce une production de trois concerts pour ses 80 ans d’âge.

L’avenue Mushie dans la commune de Lingwala, à Kinshasa, ne s’appellera plus comme telle. Cette célèbre artère porte désormais le nom du poète Lutumba Simaro. Ainsi en a décidé l’Hôtel de ville de Kinshasa. La débaptisation de cette avenue coïncide avec le 80ème anniversaire de cet artiste, célébré hier lundi 19 mars.

Trois concerts marqueront les festivités de 80 ans d’âge de Lutumba Simaro Masiya. L’artiste-musicien s’est d’abord produit hier lundi 19 mars au Dancing bar 1, 2, 3 chez Mama Kulutu, où lui et Luambo Makiadi ont fait la pluie et le beau temps.
Ensuite le président de Bana Ok donnera un concert le jeudi 22 mars sur rue Kamina numéro 24 au quartier Yolo-Nord. Et le vendredi 23 mars ce sera le tour la salle ShowBuzz, sur l’avenue Colonel Mondjiba, à Ngaliema, qui aura le privilège de recevoir l’artiste, dont les années ont été marquées par plus de 60 ans de carrière artistique de manière ininterrompue.
Mais en attendant ces productions scéniques, le bien heureux est comblé de cadeaux. Le chef de l’Etat a été le premier à ouvrir le bal en envoyant à l’artiste un message, par l’entremise de son directeur de cabinet. Il s’en est suivi les présents de plusieurs cadres, mandataires publics, fanatiques et autres admirateurs qui ne cessent de défiler à Lingwala, en son domicile, en vue d’honorer l’artiste. 
Ce qui flatte non seulement son épouse Kelani, mais également ses voisins du quartier qui voient, à travers ces nombreux gestes, une marque de reconnaissance de tout un pays, à l’égard de celui qui a honoré la culture congolaise pendant 60 ans.
"J’ai accompli ma mission. Que les autres suivent mes pas et qu’ils n’empruntent pas des voies immorales. Je me considère comme un professeur de musique. Ce que je demande aux jeunes, c’est de bannir des insanités dans les chansons et dans la danse". "Nous ne devons pas imiter aveuglement les cultures des autres. On doit être capable d’enseigner à travers la musique", a prôné le sage Simaro Lutumba, hier à un groupe de jeunes, venu féliciter ce baobab de la musique congolaise.

 R.M / Forum des As

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Les articles les plus lus

Les artistes réclament le « Palais du Peuple » !

Les artistes réclament le « Palais du Peuple » !

Lancement sur le marché à Kinshasa de l’ouvrage « Stratégie face à la tentation »

Lancement sur le marché à Kinshasa de l’ouvrage « Stratégie face à la tentation »

La résidence de feu Président Kasa-Vubu retenue « patrimoine culturel national »

La résidence de feu Président Kasa-Vubu retenue « patrimoine culturel national »

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

18 October 2018
La revue de Presse de ce jeudi 18 octobre 2018

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom