Vendredi  14 decembre 2018 07:19
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

EUROPE

L'actualité de la semaine en Europe

Un homme a tué trois personnes dont deux policières, mardi 29 mai à Liège, en Belgique, avant de prendre deux autres personnes en otage puis d’être abattu par la police. Le parquet fédéral, compétent en matière de terrorisme, a été saisi. Il doit s’exprimer jeudi matin.

  • Deux policières et un passant tués

L’attaque s’est produite vers 10 h 30 sur le boulevard d’Avroy, grande artère de Liège, en Wallonie. « Un homme a pris en filature » deux policières, « les a agressé[e]s par l’arrière en leur donnant de multiples coups de couteau », a détaillé le procureur de Liège, Philippe Dulieu, lors d’une conférence de presse – le cabinet du bourgmestre a confirmé dans l’après-midi que les deux agents de police tués étaient deux femmes employées de la police locale.

L’assaillant s’est ensuite emparé de leurs armes de service et a fait feu, tuant les deux femmes ainsi qu’un homme de 22 ans assis dans une voiture à proximité. Ce dernier allait obtenir dans quelques semaines son diplôme d’instituteur, selon le bourgmestre de la ville, Willy Demeyer.

Il s’est ensuite réfugié dans un lycée où il a pris en otage deux membres du personnel. Dans un premier temps, les autorités n’ont évoqué qu’un seul otage. Quand les policiers sont intervenus près de l’établissement, il est sorti en tirant, blessant quatre membres des forces de l’ordre. Grièvement touché, l’un d’entre eux a eu l’artère fémorale sectionnée. C’est à ce moment que l’assaillant a été abattu par les forces de l’ordre.

La situation sur place est désormais maîtrisée et aucune mesure de confinement des écoles n’a été mise en place, a précisé la police de Liège. Le lycée Léonie de Waha, où a eu lieu la prise d’otages, restera fermé mercredi. Une ligne verte gratuite (080-09-40-00) a également été ouverte « afin de répondre aux questions de tous ceux qui désirent obtenir des informations ».

  • La piste terroriste privilégiée

L’enquête a été confiée au parquet fédéral belge, compétent en matière de terrorisme. « Il y a des éléments qui vont dans la direction d’un acte terroriste », a justifié Eric Van Der Sypt, porte-parole du parquet fédéral. La « qualification d’infraction terroriste » est retenue, ont plus tard confirmé les autorités lors d’une conférence de presse.

« Il est clair que l’objectif de l’assassin était de s’en prendre à la police », a déclaré de son côté le chef de corps de la police de Liège, Christian Beaupere, lors d’une conférence de presse en début d’après-midi.

Le ministre de l’intérieur, Jan Jambon, a quant à lui assuré son soutien aux policiers et aux familles des victimes :

Ce dernier s’est rendu sur place, accompagné du premier ministre Charles Michel, du roi Philippe et du ministre de la justice Koen Geens. Le bourgmestre de Liège était également présent.

  • Qui est l’assaillant présumé ?

L’individu a été rapidement identifié comme étant Benjamin Herman, 36 ans, domicilié à Rochefort, dans la province de Namur, selon des sources judiciaires contactées par Le Monde. Il avait été libéré, lundi, de la prison de Lantin, près de Liège, où il était incarcéré pour des faits de délinquance et de trafic de drogue. Benjamin Herman est également soupçonné d’avoir, dans la nuit de lundi à mardi, tué un toxicomane près de Marche-en-Famenne, dans la province de Luxembourg.

Benjamin Herman bénéficiait d’un congé pénitentiaire, lequel est octroyé en Belgique en fonction d’une évaluation, par un psychologue et un assistant social, d’un plan de réinsertion précis. L’octroi de la libération est validé par l’administration et parfois soumis à un tribunal d’application des peines.

Une polémique est en train de naître dans le pays concernant cette libération : selon plusieurs sources citées par les médias locaux, dont La Libre Belgique, l’homme pourrait s’être radicalisé pendant sa détention, ce qui pose la question des conditions de sa libération et de l’éventuelle surveillance dont il aurait dû faire l’objet.

Toujours selon des sources judiciaires contactées par Le Monde, la sûreté de l’Etat – les services de renseignement intérieurs – avait fiché Benjamin Herman pour radicalisation.

  • « Une violence lâche et aveugle »

Charles Michel a dénoncé « une violence lâche et aveugle », avant de prendre la direction de Liège. De son côté, le président français, Emmanuel Macron, a fait part de la « solidarité du peuple français à l’égard du peuple belge », après cette « terrible attaque ».

L’émotion est d’autant plus vive dans la ville wallonne qu’elle a déjà été le théâtre d’une fusillade en 2013. Un homme, Nordine Amrani, avait abattu six personnes et blessé 130 autres avant de se donner la mort. Ce délinquant connu, fanatique des armes, s’était posté sur une place du centre de la ville et avait fait feu sur les passants.

Le niveau de la menace terroriste, ramené à 2 (sur une échelle de 4) en janvier, ne devrait pas être revu à la hausse. Les policiers sont, eux, appelés à encore plus de vigilance. « Dans une phase d’affaiblissement des groupes terroristes, ils sont considérés comme des cibles à “haute valeur ajoutée” par leurs agresseurs », souligne Thomas Renard, un spécialiste de l’institut d’études Egmont


Avec le Monde

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

les plus lus

Mistral : l’Egypte et l’Arabie saoudite candidates au rachat des navires (le monde)

Mistral : l’Egypte et l’Arabie saoudite candidates au rachat des navires (le monde)

Retrait du Traité FCE: Moscou envoie un signal à l’Otan

Retrait du Traité FCE: Moscou envoie un signal à l’Otan

Raul Castro au défilé du 9 mai à Moscou

Raul Castro au défilé du 9 mai à Moscou

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

14 December 2018
La revue de Presse de ce vendredi 14 decembre 2018

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom