Samedi  10 decembre 2022 03:36
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

AFRIQUE

L'actualité de la semaine en Afrique

Le fils du dirigeant ougandais Yoweri Museveni, Muhoozi Kainerugaba, a déclaré jeudi dans un tweet qu'il sera "certainement" président après son père.

Muhoozi Kainerugaba, 48 ans, qui s'est récemment retrouvé mêlé à une querelle diplomatique avec le Kenya, a longtemps été considéré par les observateurs comme un successeur possible, même si Kainerugaba a déclaré en 2013 que "l'Ouganda n'est pas une monarchie".

"La seule façon de remercier ma belle mère est de devenir président de l'Ouganda. Et je le ferai certainement", a tweeté Muhoozi Kainerugaba jeudi.

Yoweri Museveni, 78 ans, qui dirige l'Ouganda d'une main de fer depuis 1986, pourrait à nouveau être candidat à l'élection présidentielle prévue en 2026.

Le 18 octobre, Yoweri Museveni a déclaré que son fils unique, qui a également trois filles, ne tweeterait plus sur les affaires du pays après qu'une série de tweets controversés au début du mois d'octobre avait menacé d'envahir le Kenya.

Le chef de l'Etat avait affirmé que son fils pouvait encore s'exprimer sur le réseau social, à condition de se limiter à des commentaires sur le sport, par exemple.

Mais Muhoozi Kainerugaba s'en fichait, déclarant le lendemain sur Twitter : "Je suis un adulte et personne ne m'interdira quoi que ce soit.

Début octobre, le fils du président avait laissé entendre qu'il ne faudrait pas à lui et à son armée "deux semaines" pour reprendre la capitale kenyane Nairobi. Il s'est excusé quelques jours plus tard auprès du nouveau président kenyan William Ruto.

Le 4 octobre, le fils du chef de l'Etat ougandais a été remplacé à la tête des forces terrestres du pays.

Déjà en 2022, une série de commentaires sur Twitter de Muhoozi Kainerugaba en faveur des rebelles de la région éthiopienne du Tigray, en guerre avec le pouvoir fédéral, avait également irrité les autorités d'Addis-Abeba.

En 2013, la police ougandaise a fait une descente dans les bureaux de deux journaux et d'une station de radio après qu'une note confidentielle d'un général ait affirmé que le président Museveni préparait son fils à lui succéder et prévoyait d'assassiner des opposants.

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment

Info en Direct


search

À la une

les plus lus

Un "pasteur "sud-africain fait manger des serpents vivants à ses fidèles

Un "pasteur "sud-africain fait manger des serpents vivants à ses fidèles

Angola: raid contre la secte de Kalupeteka

Angola: raid contre la secte de Kalupeteka

Burundi : remous à Bujumbura

Burundi : remous à Bujumbura

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

14 September 2022
La Revue de Presse de ce 14 septembre2022

Les crimes oubliés en RDC

À quand la déclaration de l'état de Guerre en RDC

Le Panafricaniste Kemi Seba parle du criminel Kagame et de la RDC

RDC:les nouvelles recrues des FARDC veulent en finir avec les agressions récurentes du Rwanda

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom