Samedi  10 decembre 2022 04:53
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

SOCIÉTÉ

L'actualité sociale de la semaine en RDC

Trois éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC),  ont été condamnés à perpétuité, mercredi,  dans une audience en flagrance du tribunal militaire de garnison de Goma, pour avoir  créé la panique le mardi dernier au camp de déplacés à Kanyaruchina, territoire de Nyiragongo.

« Les militaires Pascal Luzo Ombeni, Alex Chilumba, appartenant au 212ème Bataillon, et Mutiti Nzee de la 21ème brigade, ont été inculpés pour « haute lâcheté » et pour avoir tiré plusieurs coups de feu au niveau de la barrière de Kanyaruchina, situation qui a été à la base d’une fuite massive des déplacés de guerre vers la ville de Goma », a prononcé le tribunal militaire garnison de Goma.

Dans cette audience qui opposait le ministère public aux prévenus, la sentence du tribunal précise que ces trois soldats ont commis des  infractions punis par l’article 57 du code pénal militaire, livre 2, et que la peine de mort qu’ils méritaient a été commuée en condamnation à perpétuité.

Cette situation, signale-t-on, a créé dans la journée de mardi de folles rumeurs selon lesquelles les rebelles du M23 venaient de faire leur entrée dans cette zone.

Retour aux sites d’hébergement

Ces déplacés venus du territoire de Rutshuru, en proie aux affrontements entre les FARDC et les terroristes M23 soutenus par le Rwanda, ont regagné progressivement, depuis le mercredi, leurs sites d’hébergement dans le territoire de Nyiragongo, rappelle-t-on.

Réagissant à cette panique, le gouverneur militaire du Nord-Kivu, le Lt général Constant Ndima avait, dans une déclaration lue devant la presse, le même mardi à Goma, demandé à ses administrés de rester calmes et de vaquer librement à  leurs occupations.

De passage dans cette entité, après ses Consultations à Kinshasa, le Facilitateur pour le processus de Nairobi, Uhuru Kenyatta, a été écœuré de voir des colonnes de déplacés, évalués à 38. 440 personnes y compris les enfants, fuyant les atrocités commises par les terroristes du M23 soutenus par le Rwanda, dans le territoire de Rutshuru.  

ACP/KHM/ODM/AWA

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment

Info en Direct


search

À la une

Les articles les plus lus

Mort de Jeannette Bombole : la piste de suicide confirmée

Mort de Jeannette Bombole : la piste de suicide confirmée

Matadi : un jeune homme tue son père et le découpe en morceaux

Matadi : un jeune homme tue son père et le découpe en morceaux

L’ONU contre toute forme de discrimination à l’endroit des albinos

L’ONU contre toute forme de discrimination à l’endroit des albinos

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

14 September 2022
La Revue de Presse de ce 14 septembre2022

Les crimes oubliés en RDC

À quand la déclaration de l'état de Guerre en RDC

Le Panafricaniste Kemi Seba parle du criminel Kagame et de la RDC

RDC:les nouvelles recrues des FARDC veulent en finir avec les agressions récurentes du Rwanda

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom