Hormis ces cas de décès enregistrés l’on apprend également que 15 autres détenus auraient présenté les mêmes symptômes la journée de lundi 12 décembre et évacués à l’hôpital général de référence de Kamituga.

« Veuillez lancer ce cri d’alarme aux humanitaires et autres intervenants dans ce domaine de cas de maladie. Nous insistons beaucoup sur la délocalisation de cette prison parce que chaque jour il y a des morts, avant hier aussi il y a avait deux morts, nous ne savons pas quoi faire à Kamituga. La mairie est débordée », a laissé entendre un citoyen de la localité de Mwenga.

Par ailleurs, il faut savoir qu’en attendant les résultats du laboratoire, aucune déclaration des autorités sanitaires n’a été faite quant à cette maladie.

Cathy Ibandula /digitalcongo.net