Mercredi  17 octobre 2018 22:22
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

Des gouverneurs de vingt-six provinces de la RDC, des autorités religieuses, des personnalités indépendantes et des leaders de certains regroupements politiques, ont signé mercredi au Pull man Hôtel dans la commune de Gombe, la charte du Front commun pour le Congo (FCC), en  présence des membres du comité stratégique de cette plate-forme et de leurs membres partis politiques.

Selon le directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Néhémie Mwilanya, cette unième séance de signature de la charte du FCC, a la particularité de se tenir quelques semaines après le « brillant message » du Président Joseph Kabila Kabange, adressé à la nation au Parlement, dans lequel il a appelé les congolais à la « révolution de la conscience sur leur perception du Congo et de sa fragilité ». Car, a-t-il ajouté, « le Congo est un pays continent qui continue à être au centre des convoitises extérieures et qui a même vu ses fils et filles participer aux manouvres de sa déstabilisation ».

Il a expliqué  que la création du FCC  représente un projet nourri par des hommes et des femmes conscients, volontiers de se lever et de se mettre au service de la nation. « Il est  aussi un projet de renouveau de l’intelligence et des approches, dont les animateurs privilégient la stabilité et le développement du pays en lieu et place des intérêts partisans », a-t-il dit, avant de rappeler aux nouveaux signataires que cette nouvelle plate-forme électorale, qui a Joseph Kabila comme autorité morale,  vise le soutien d’une seule candidature commune à la présidentielle, en vue de constituer une grande majorité parlementaire à l’issue des prochaines élections.

Vision de fédérer les énergies

Pour sa part, le ministre de l’économie Kapika, un des membres du comité stratégique du FCC, qui a présenté à l’assistance les termes  de référence de la charte, a révélé qu’il s’agit d’une plate-forme électorale regroupant les membres de composantes politiques diverses, à savoir, la Majorité présidentielle, l’opposition républicaine indépendante, l’opposition signataires de l’accord du 18 octobre 2017 de la cité de l’Union africaine, du Rassemblement acquis au changement, des personnalités politiques indépendantes ainsi celles de la société civile.

Ils se sont décidés de fédérer les énergies indépendantes pour notamment remporter sur base d’un programme commun, les élections à tous les niveaux. « Chaque membre garde son  identité et son autonomie, mais garantie  aux autres un sens de solidarité avant, pendant et après les scrutins », a-t-il signalé.

Accompagnement des gouverneurs

Par ailleurs, certains gouverneurs signataires de la charte du FCC ont réagi, en affirmant que l’acte posé ce jour constitue une preuve de leur accompagnement à la vision de l’autorité morale et initiateur de cette plate-forme, Joseph Kabila qui s’investit pour la consolidation de la paix et la démocratie en RDC.

Il vient une fois de plus de prouver qu’il évolue toujours dans sa « vision de rassembleur », a déclaré le gouverneur du Lualaba Richard Muyej a réitéré la volonté de sa population d’œuvrer pour la reconstruction  du pays.  Le gouverneur du Kasaï central Denis Kambayi a salué la naissance et la philosophie du FCC, en promettant de  poursuivre les campagnes de  sensibilisation de sa  population à l’amour de la patrie.

Le  gouverneur de Haut Uélé Lola Kisanga a, quant à lui, expliqué que cette signature est un acte républicain qui justifie son engagement et sa loyauté  à la démarche politique du Chef de l’Etat. 

ACP/Fng/Yhm/bsg/May

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

ATTENDU HIER DANS LA CAPITALE RAMAPHOSA : LES DESSOUS DE L’ANNULATION DE SA VENUE À KINSHASA

ATTENDU HIER DANS LA CAPITALE RAMAPHOSA : LES DESSOUS DE L’ANNULATION DE SA VENUE À KINSHASA

La galère de 200.000 Congolais expulsés d’Angola !

La galère de 200.000 Congolais expulsés d’Angola !

A travers une note sur le Congo-Kinshasa, Elections en RDC : la FIDH craint le pire !

A travers une note sur le Congo-Kinshasa, Elections en RDC : la FIDH craint le pire !

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

17 October 2018
La revue de Presse de ce mecredi 17 octobre 2017

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom