Mardi  19 mars 2019 18:44
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

En RDC, les élections générales auront-elles bien lieu ce dimanche comme prévu ? A trois jours du vote, la menace d'un nouveau report plane sur l'élection. Un responsable de la Commission électorale a annoncé mercredi que le scrutin pourrait être retardé d'une semaine alors qu'en même temps, les autorités de la province de Kinshasa annonçaient, elles, la suspension de la campagne dans la capitale pour des raisons sécuritaires.

Sur cette question du report de l'élection, on en saura vraisemblablement plus cet après-midi. En effet, une conférence de presse de la Céni est prévue pour 15h. En attendant, l’incertitude est à son comble à Kinshasa.

Ces dernières semaines, les autorités congolaises n’ont cessé de répéter que tout serait prêt pour l’élection, le 23 décembre, accusant les observateurs qui exprimaient des doutes sur la capacité de la Commission électorale à rattraper son retard logistique de colporter des rumeurs. Et c’est finalement hier que plusieurs sources, au sein de cette Commission électorale, ont confirmé que l’hypothèse d’un report se précisait, notamment parce que les derniers procès-verbaux vierges, indispensables pour compiler les résultats, n’arriveront dans le pays que samedi prochain, soit la veille du scrutin.

Contacts avec les ambassades occidentales

Prudence tout de même: la Céni n’a fait aucune annonce officielle à ce stade, mais l’on sait que ce mercredi le président de la Commission a pris contact avec plusieurs ambassades occidentales pour tenter d’obtenir un soutien en cas d’annonce de report. Car, dans le contexte congolais, même un report technique de quelques jours n’est pas anodin. Cela fait déjà deux ans que l’élection présidentielle aurait dû se tenir. La méfiance s’est donc installée, d’autant que le calendrier électoral actuel date de novembre 2017. La société civile estime donc que les autorités ont largement eu le temps de se préparer.

Autre incertitude, quelle serait la réaction de la classe politique en cas de report ? L’opposition a toujours dit qu’elle ne l’accepterait pas. Hier encore, dans un communiqué, la coalition Lamuka estimait qu’un report ne serait pas justifiable et que le président de la Commission en serait tenu directement responsable. Corneille Nangaa a donc convoqué les journalistes pour une conférence de presse cet après-midi.

Avec RFI

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

La réunion interinstitutionnelle n’a aucune compétence sur le plan du droit (Lamuka)

La réunion interinstitutionnelle n’a aucune compétence sur le plan du droit (Lamuka)

L'ONU appelle à la formation rapide d'un gouvernement en RDC

L'ONU appelle à la formation rapide d'un gouvernement en RDC

Des étincelles en l’air : le PPRD s’oppose au report de l’élection des Gouverneurs !

Des étincelles en l’air : le PPRD s’oppose au report de l’élection des Gouverneurs !

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

19 March 2019
La revue de Presse de ce mardi 19 mars 2019

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom