Mercredi  22 mai 2019 05:11
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

Le président français Emmanuel Macron à Nairobi, avec le président congolais, Félix Tshisekedi et Amina Mohammed, vice-secrétaire générale de l’ONU, ainsi que le président malgache Andry Rajoelina, et le président kényan, Uhuru Kenyatta. Le 14 mars 2019.

Emmanuel Macron et Félix Tshisekedi se sont finalement rencontrés au Kenya. Les présidents français et congolais ont partagé mercredi 13 mars au soir un dîner avec leur homologue kényan, à Nairobi. Une rencontre tripartite qui n’était pas prévue mais les trois hommes ont voulu aller de l’avant.

Les élections contestées en RDC restent dans les mémoires « mais il faut avancer », dit-on à l’Elysée. Emmanuel Macron et Uhuru Kenyatta, visiblement sur la même longueur d’onde, ont demandé à leur homologue congolais de prendre son indépendance vis-à-vis de l’ancien président Joseph Kabila, au moment où on attend toujours la nomination d’un premier gouvernement. « Il faut un cabinet d’ouverture, qui donne de la place à l’opposition et aux camps de Martin Fayulu et Moïse Katumbi notamment », indique une source diplomatique.

Etant donné le caractère toujours contesté de la présidentielle congolaise, les partenaires de Kinshasa demandent des gages de bonne volonté à Félix Tshisekedi. Vis-à-vis de l’Union européenne, c’est notamment la réouverture de la Maison Schengen. Elle avait fermé en février 2018 à la demande du ministre congolais des Affaires étrangères de l’époque, Léonard She Okitundu, en pleine crise diplomatique entre le Congo et la Belgique. Or, cette représentation consulaire, gérée par Bruxelles, était commune à 17 pays et délivrait des visas européens aux Congolais.

Autre gage demandé : concernant la Monusco. Le mandat de la force onusienne en RDC doit être renouvelé ce mois-ci. « Il faut un dialogue avec l’ONU pour savoir quel rôle elle jouera dans l’avenir. C’est une préoccupation majeure », dit-on à l’Elysée, citant la situation dans l’Est, à Beni, ou encore l’épidémie Ebola. Visiblement, Félix Tshisekedi a écouté ses partenaires, mais n’a pas fait de promesse. « Le président congolais a des équilibres compliqués à respecter », explique la présidence française.

Avec RFI

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

26 chefs du gouvernement en 59 ans d’indépendance

26 chefs du gouvernement en 59 ans d’indépendance

Dans son adresse à la foule lors de son retour lundi à Lubumbashi : Moïse Katumbi tacle de nouveau Joseph Kabila

Dans son adresse à la foule lors de son retour lundi à Lubumbashi : Moïse Katumbi tacle de nouveau Joseph Kabila

RDC : Jeannine Mabunda veut des sanctions contre les auteurs de l’interpellation de Lambert Mende

RDC : Jeannine Mabunda veut des sanctions contre les auteurs de l’interpellation de Lambert Mende

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

20 May 2019
La revue de Presse de ce lundi 20 mai 2019

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom