Jeudi  18 octobre 2018 12:52
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

SOCIÉTÉ

L'actualité sociale de la semaine en RDC

La discrimination à l’égard des albinos, l’Université pédagogique nationale (UPN) n’en veut pas. Recteur de cet établissement public, le Professeur Pèlerin Kimwanga Nkeny l’a clairement fait savoir lors d’un entretien avec la presse locale. Entouré de membres de son comité de gestion, il a exhorté la communauté universitaire à soutenir la cause de la fondation Mwimba Texas qui mène, depuis une vingtaine d’années, la lutte pour la protection des personnes vivant avec l’albinisme.

Selon le recteur de l’UPN, la communauté universitaire est à ce jour sensibilisée. Elle est appelée à encourager l’intégration des albinos dans la société et à lutter contre toute forme de discrimination à l’égard de ces personnes vivant avec handicap, au nom de l’humanisme, a indiqué le Professeur Pèlerin Kimwanga.

C’est d’ailleurs dans ce cadre que le comité de gestion de l’UPN s’est joint à la fondation Mwimba Texas pour organiser une journée de sensibilisation le samedi 31 mars dernier au sein de ce campus universitaire, rappelle le Professeur Pèlerin Kimwanga, précisant que cette manifestation culturelle s’inscrivait dans le cadre de la clôture du mois de la femme.

LA LEÇON DU FILM ’’CATCH ET ALBINISME’’
En cette journée, la communauté estudiantine a pris d’assaut la salle de conférence de l’UPN où a été projeté le film ’’Mwimba Texas : catch et albinisme en RDC’’, une réalisation de la cinéaste française Soazic Sanson. Ce film retrace, en fait, la vie d’Alphonse Makiese Mwimba ’’Texas’’, un catcheur exceptionnel qui a le privilège de n’avoir jamais perdu un seul combat.
L’athlète albinos soutient, en effet, avoir remporté 650 victoires sur les 654 combats livrés tout le long de sa carrière. N’ayant connu que quatre nuls sur un parcours parsemé de victoires, le président du catch club Inter Africa a le mérite d’avoir réussi à surmonter les handicaps de son albinisme (problème de vision, fragilité de la peau…) en venant à bout de ses nombreux adversaires.
Fort de son succès dans l’univers du catch, Mwimba ’’Texas’’ a décidé de voler à la rescousse des albinos congolais, en créant une fondation qui porte son nom. C’est sur ses actions philanthropiques que les lampions des médias internationaux se sont désormais focalisés. Le film de la réalisatrice française Soazic Sanson et le livre de la photographe Patricia Willocq s’inscrivent dans ce cadre.

’’QUI SE SOUCIE DES PAUVRES PRETE A DIEU’’
"Mwimba Texas a le mérite d’avoir gagné sa vie par sa détermination, son mental. Il est l’exemple vivant de l’adage qui soutient que vouloir, c’est pouvoir", a commenté à ce propos le Secrétaire général académique de l’UPN, devant un parterre d’étudiants et une trentaine de jeunes albinos présents sur le site universitaire. "J’ai toujours cru en mon Dieu qui m’a permis d’arriver à ce stade. ’’Avec Dieu, nous ferons des exploits, Il écrasera nos ennemis’’, déclare le Psaume 108,14", rétorque à ce propos Mwimba Texas.
Convaincu que ’’celui qui se soucie des pauvres prête à Dieu, comme le dit Proverbe 19,17’’, le catcheur congolais profite de l’occasion pour remercier le comité de gestion de l’UPN qui est le premier des milieux universitaires de Kinshasa à soutenir la cause des albinos. Il invite, dès lors, d’autres comités de gestion des universités locales à emboiter le pas. Une démarche que soutient son frère ainé le colonel médecin Buzoma qui a du mal à supporter la discrimination dont sont victimes les albinos dans la société. "Je sais ce que c’est vivre avec des albinos dans une famille où tous les autres membres ont la peau noire", avoue-t-il.
Pour faciliter cette intégration, cette symbiose, la fondation Mwimba Texas a organisé un défilé de mode avec des mannequins albinos et non albinos. Habillées par la maison de haute couture Maria Mode, ces filles ont arraché des ’’hourrah’’ dans la salle parmi les étudiants qui voyaient, pour la première fois, des filles albinos défiler. A la grande satisfaction de la styliste Maria Konde Phoba, la propriétaire de cette maison qui va s’atteler à les former en haute couture. 

Yves KALIKAT / forum des As

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Les articles les plus lus

Mort de Jeannette Bombole : la piste de suicide confirmée

Mort de Jeannette Bombole : la piste de suicide confirmée

Matadi : un jeune homme tue son père et le découpe en morceaux

Matadi : un jeune homme tue son père et le découpe en morceaux

L’ONU contre toute forme de discrimination à l’endroit des albinos

L’ONU contre toute forme de discrimination à l’endroit des albinos

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

18 October 2018
La revue de Presse de ce jeudi 18 octobre 2018

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom