Vendredi  15 novembre 2019 03:33
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

SOCIÉTÉ

L'actualité sociale de la semaine en RDC

Le Gouverneur et Vice-Gouverneur de la province du Kongo-Central ont été suspendus de leurs fonctions hier mercredi 4 septembre par le ministre a.i de l'intérieur Basile Olongo. Ce dernier affirme avoir pris cette décision dans le but de permettre au Parquet général près la Cour de cassation de bien mener ses enquêtes sur les faits de scandale sexuel dans lesquels les deux autorités du Kongo Central sont présumées impliquées.

" La justice s'est saisie du dossier et le gouverneur et son vice sont justiciables devant la Cour de cassation. Pour ne pas faire obstruction à la justice, je les ai convoqués pour consultation, avant de les suspendre de leurs fonctions ", a déclaré hier le ministre intérimaire de l'Intérieur.

En vertu du principe de la continuité de l'Etat, Basile Olongo a désigné, pour l'intérim à la tête de la province du Kongo-Central, le ministre provincial de l'intérieur. Il affirme l'avoir choisi pour son dynamisme et sa disponibilité à travailler pour l'intérêt du pays.

MIMI MUYITA INTERDITEDE SORTIR DU PAYS

"Sachant très bien que c'est une province frontalière avec l'Angola et le Congo-Brazzaville, on ne peut pas laisser un vide en suspendant le gouverneur et son adjoint. C'est pourquoi j'ai désigné un intérimaire qui est l'actuel ministre provincial de l'Intérieur. Il va assurer la gestion des affaires courantes, le temps pour la justice de tirer au clair cette affaire et de sanctionner sévèrement les coupables", a-t-il indiqué.

Le numéro un de la sécurité du pays a, par ailleurs, interdit Mimi Muyita, (l'assistante du Gouverneur Atou Matubuana récemment révoquée, et présumée victime d'une tentative de viol de la part du Vice-Gouverneur Justin Luemba), de sortir du territoire national congolais.

" Cette décision est logique et pragmatique. Elle est prise pour permettre à la justice de bien faire son travail et de faire toute la lumière sur cet incident qui a terni l'image du Kongo central", a déclaré à ce sujet Basile Olongo.

DES VIDEOS QUI CHOQUENT LA NATION

La suspension du Gouverneur et du Vice-gouverneur du Kongo-central est consécutive à des vidéos qui font actuellement le buzz sur les réseaux sociaux. Ces images montrent le Vice-gouverneur Justin Luemba sans habit, pleurnichant devant une policière qui tente de le maîtriser, et réagissant aux propos de Mimi Muyita qui l'accuse de tentative de viol.

" Vous avez suivi et vu les images du prétendu viol, qui ont choqué plus d'une personne, ici au Congo et à l'étranger. Le gouverneur et le vice-gouverneur sont les représentants du Président de la République. Ce sont des hautes autorités politico-administratives en province. La situation qui est arrivée a terni l'image de la province et de tout le pays ", a rappelé Basile Olongo

Cette suspension intervient alors que où le bureau de l'Assemblée provinciale du Kongo-Central a initié une commission d'enquête parlementaire pour faire la lumière sur cet incident sexuel. 

Orly-Darel NGIAMBUKULU / forum des As

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Les articles les plus lus

Mort de Jeannette Bombole : la piste de suicide confirmée

Mort de Jeannette Bombole : la piste de suicide confirmée

Matadi : un jeune homme tue son père et le découpe en morceaux

Matadi : un jeune homme tue son père et le découpe en morceaux

L’ONU contre toute forme de discrimination à l’endroit des albinos

L’ONU contre toute forme de discrimination à l’endroit des albinos

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

12 November 2019
La revue de Presse de ce mardi 12 novembre 2019

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom