Lundi  17 decembre 2018 09:33
French Chinese (Simplified) English Hindi
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

 

 

L’opposant Moïse Katumbi s’est vu signifier à nouveau, samedi, du refus des autorités congolaises de le laisser entrer dans le territoire de la RDC lors d’une nouvelle tentative après celle de la veille au poste de la frontière terrestre avec la Zambie.

L'opposant congolais en exil Moïse Katumbi a de nouveau tenté samedi d'entrer en République démocratique du Congo depuis la Zambie après avoir été bloqué la veille par les autorités congolaises, ont annoncé ses proches.

"Le Gouvernement Zambien vient de signifier officiellement au président Moïse Katumbi du refus des autorités de Kinshasa de le laisser franchir la frontière pour rentrer dans son pays. A-t-on jamais vu un gouvernement interdire à un soit-disant fugitif de se rendre ? ", a twitté son directeur de cabinet et porte-parole Olivier Kamitatu, qui affirme être présent avec lui au poste frontalier de Kasumbalesa entre la Zambie et la région du Katanga, dans le sud-est de la RDC. 

 

"Nous sommes en train de quitter Kasumbalesa", a déclaré à l'AFP son directeur de cabinet et porte-parole Olivier Katimatu, qui avait annoncé en fin d'après-midi que M. Katumbi venait de revenir dans cette ville frontalière entre la Zambie et la RDC.

Vendredi, M. Katumbi, menacé d'arrestation s'il rentre en RDC, s'était présenté une première fois au poste frontière congolais qu'il affirme avoir trouvé fermé. Des forces de sécurité étaient déployées côté congolais.

Une foule de plusieurs centaines de partisans l'a accueilli vendredi des deux côtés de la frontière. Côté congolais la police affirme avoir tiré en l'air pour riposter aux manifestants qui lançaient des pierres. Un chauffeur tanzanien a été blessé.

Un jeune garçon aurait trouvé la mort en touchant un câble électrique alors qu'il était en train de courir, a indiqué la radio onusienne Okapi en citant la police. Une femme serait morte en recevant un projectile dont la provenance n'est pas connue, selon cette même source.

La presse et des partisans de M. Katumbi avaient tenté de rejoindre Kasumbalesa mais se sont heurtés à un barrage à la sortie de Lubumbashi.

"Moïse Katumbi a le droit de revenir dans son pays. L'empêcher, lui et sa délégation, de revenir pacifiquement dans leur pays est une violation flagrante de leurs droits humains garantis dans la Constitution de la RDC", a écrit dans un communiqué la branche d'Afrique de l'Est d'Amnesty International.

Son avocat parisien Eric Dupond-Moretti a annoncé vendredi son intention de saisir "le comité des droits de l'homme des Nations unies pour constater cette nouvelle violation des droits fondamentaux de Moïse Katumbi et cette violation du processus démocratique".

Un collectif d'associations congolaises a également dénoncé "la fermeture du poste frontalier de Kasumbalesa dans le seul but d'empêcher M. Moïse Katumbi de rentrer dans son pays".

Passé en 2015 à l'opposition, M. Katumbi a quitté la RDC en mai 2016 pour des raisons médicales en plein démêlés judiciaires.

Il a été condamné en son absence à trois ans de prison dans une affaire immobilière dont il conteste tout fondement. Il est également poursuivi dans une affaire de recrutement de mercenaires, renvoyée au 10 octobre par la Cour suprême.

Avec AFP /VOA

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

NORD KIVU/ GOMA E.RAMAZANI : 17 PROVINCES PARCOURUES PAR UN POUMON D’ACIER

NORD KIVU/ GOMA E.RAMAZANI : 17 PROVINCES PARCOURUES PAR UN POUMON D’ACIER

La Coalition Lamuka Exclut Tout Boycott Des Scrutins Du 23 Décembre

La Coalition Lamuka Exclut Tout Boycott Des Scrutins Du 23 Décembre

RDC: la SADC reçoit l’opposition sur fond de tensions pré-électorales

RDC: la SADC reçoit l’opposition sur fond de tensions pré-électorales

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

14 December 2018
La revue de Presse de ce vendredi 14 decembre 2018

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom