Mardi  27 juillet 2021 08:40
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

CULTURE

L'actualité culturelle de la semaine en RDC

L’artiste musicien Koffi Olomidé est condamné, mais pas acquitté. Selon le verdict prononcé le 18 mars dernier par le Tribunal Correctionnel Nanterre en France, le chanteur congolais a écopé d’une condamnation de deux ans de prison avec sursis pour « atteinte sexuelle» sur une des ses danseuses. C’est-à-dire, il ne sera pas incarcéré. Seulement, la justice veillera et observera scrupuleusement sur son comportement pendant toute cette période qui suit l’après l’arrêt du juge. Donc, l’auteur de la chanson « Loi » ne peut commettre une bavure, surtout pas un acte délictueux. Au cas contraire, il sera directement mis aux arrêts, quelle que soit la nature de l’infraction commise.

Cependant, le patron de Quartier Latin International n’est pas totalement satisfait du jugement rendu par la justice française.

Bien qu’il soit exempté d’une peine d’emprisonnement, il vient d’instruire à son collège d’avocats conseils de préparer un dossier pour contester la décision finale du Tribunal.

Deux raisons ont motivé la star de la rumba à aller en appel, renseigne-t-on.

Premièrement, l’artiste pense avoir encore d’autres éléments nouveaux qui ont été, semblé-t-il, usurpés pendant le déroulement du procès pour entériner son innocence dans cette affaire. C’est ainsi que l’homme du ‘‘Tcha-tcho’’ sollicite un second round pour les étaler au grand jour.

Deuxièmement, Antoine Makila Mabe mise aussi  sur son casier judiciaire au risque d’être frappée par d’autres mesures restrictives au cas où il est condamné.

«Je savais que le dossier était vide. La décision de la justice l’a prouvé. Je suis relaxé et lavé de tout soupçon. Tout le monde comprend qu’il y a eu une main noire derrière pour pousser ces danseuses à monter cette cabale contre moi. Est-ce que vous pouvez croire vraiment, moi Koffi violer une fille ?  Dieu est juste. Je suis relaxé. Malgré cela, je ne suis pas pressé à me rendre en Europe. J’ai beaucoup souffert dans cette affaire qui m’a mis dans une position où j’avais du mal à fréquenter régulièrement ma famille. Je ne me rappelle même plus la dernière fois que j’avais accompagné mes enfants à l’école. J’imagine les souffrances de ma femme Aliya depuis tous ces temps. Mais, donnons le temps au temps. Je crois que mes avocats iront en appel pour contester cette sentence…», a déclaré Koffi Olomidé à la presse.

Toutefois, il revient maintenant au Tribunal d’examiner si sa requête est recevable et fondée ou non-fondée.

C’est qui est vrai, rapporte son avocat, le chanteur congolais a été relaxé de la quasi-totalité de ses accusations qui ont été formulées contre lui en justice à la suite d’une plainte déposée par ses ex-danseuses en France. Il est même relaxé sur l’accusation également très lourde, c’est-à-dire, avoir séquestré ses danseuses.

Sa peine a été allégée faute de preuves et surtout le Tribunal a constaté trop de contradictions et les confusions dans les langages  des accusatrices.

Qu’à cela ne tienne, la justice française a condamné le chanteur congolais Koffi Olomidé à deux ans de prison avec sursis pour « atteinte sexuelle » sur mineure de 15 ans, en l’occurrence l’une de ses ex-danseuse. Par ailleurs, il est condamné à payer une amande de 5000 Euros pour avoir facilité l’entrée et le séjour irrégulier en France de trois plaignantes (danseuses). Et a dédommagé sa victime pour un montant de 5000 Euros au titre de son préjudice morale.

Jordache Diala

 

Application de CComment' target='_blank'>CComment


search

Traduction

Google Translate Widget by Infofru

Author Site Reviewresults

À la une

Les articles les plus lus

Les artistes réclament le « Palais du Peuple » !

Les artistes réclament le « Palais du Peuple » !

Lancement sur le marché à Kinshasa de l’ouvrage « Stratégie face à la tentation »

Lancement sur le marché à Kinshasa de l’ouvrage « Stratégie face à la tentation »

La résidence de feu Président Kasa-Vubu retenue « patrimoine culturel national »

La résidence de feu Président Kasa-Vubu retenue « patrimoine culturel national »

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

13 July 2021
La revue de Presse en RDC de ce mardi 13 juillet

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom