Dimanche  5 fevrier 2023 13:16
Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

POLITIQUE

L'actualité Politique de la semaine en RDC

Dans le kiosque à journaux, des titres se multiplient. « Le Président Félix Tshisekedi lance les travaux de construction du centre culturel de Kinshasa », titre l’AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE (ACP). Devant les membres du gouvernement et plusieurs autorités haut placées, écrit l’agencier, le chef de l’Etat a posé mardi la première pierre des travaux de construction du Centre culturel de Kinshasa, sur le site de la place du Cinquantenaire, située en face du Palais du Peuple, dans la commune de Lingwala. Confiés à une entreprise chinoise, ces travaux prendront 2 ans et demi pour un montant de 100 millions de dollars, précise l’ACP.

L’AVENIR, quant à lui, revient sur le crash de l’Antonov 72 intervenu la semaine dernière et titre à sa Une : « L’avion militaire qui s’est écrasé à Kole enfin identifié ». Pour ce quotidien, il n’y a plus de doute possible au sujet de l’accident d’avion transportant le véhicule officiel du Président de la République, Félix Tshisekedi et quelques personnes du service logistique de la Présidence survenu le 10 octobre courant. Parmi les indications qui confirment l’identification du crash, indique la presse présidentielle, figurent le numéro d’immatriculation EK-72903, sans oublier 4 corps sans vie qui ont été tirés des décombres et leur processus d’identification est en cours, peut-on lire dans les colonnes de ce journal.

Toujours ce même média indique dans un autre article : « Félix Tshisekedi réconforte les familles des disparus ». Très affecté par la disparation de ses collaborateurs ayant pris place à bord de l’AN 72 dont la carcasse a été retrouvée à Kole dans le Sankuru et en bon père de famille, le Président de la République, Félix Tshisekedi est allé réconforter les familles de ses proches collaborateurs disparus dans ce crash. Suivant de près le travail des experts déployés sur le terrain, note le confrère, le Chef de l’Etat a mobilisé les moyens humains et matériels nécessaires pour faire toutes la lumière sur le drame.

LE PHARE, consacre son titre phare au domaine de la santé et fait une alerte en titrant à sa manchette : « RDC : les banques de sang bientôt en panne ! ». Le confrère confirme que les derniers stocks d’intrants est dans la phase d’épuisement. Le Centre national de transfusion sanguine, basé dans la commune de Bandalungwa, dans la ville de Kinshasa, est en rupture de stocks de poches destinées à la collecte du sang et d’intrants utilisés pour le conditionnement du sang. Par conséquent, poursuit le journal, il se trouve dans l’impossibilité d’approvisionner les banques de sang de grandes formations médicales du pays. La catastrophe est aux portes de la RDC car les derniers stocks de sang sont dans la phase d’épuisement, précise ce média.

De sont côté, LA PROSPERITE se penche sur le dossier judiciaire avec la rentrée judiciaire de la Cour de Cassation et titre à sa Une : « Corruption et infractions de faux en écriture, RDC, Jérôme Kitoko et Flory Kabange interpellent les Magistrats ! ». L’audience solennelle et publique de la rentrée judiciaire 2019-2020, ouverte hier, mardi 15 octobre 2019, à la Cour de Cassation, en présence du Premier ministre et Chef du Gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a été plus que mémorable aux yeux des juristes de la Rd Congo. Car, écrit le quotidien, non seulement c’était une première après les scrutins du 30 décembre 2018, ayant conduit à l’alternance pacifique au sommet de l’Etat, mais surtout, c’était une première depuis que la Cour Suprême de Justice ait été éclatée définitivement en trois juridictions, à savoir : la Cour de Cassation, le Conseil d’Etat et la Cour Constitutionnelle, peut-on lire dans les colonnes de la consœur.

Toujours dans le même chapitre de la rentrée judiciaire de la Cour de Cassation et pour assainir davantage les mœurs en période électorale, FORUM DES AS mentionne à sa Une : « Vivement la motivation des électeurs comme infraction spécifique dans la loi électorale ». Ce confrère note que le Procureur général près la Cour de Cassation a prononcé sa mercuriale sur le thème : "les faits de corruption en période électorale ? Cas de la motivation des électeurs". En technicien expérimenté, commente ce tabloïd, Flory Kabange Numbi a analysé les infractions liées à la corruption qu’à la motivation des électeurs pendant cette période. Au regard des effets pernicieux de cette pratique, à la base des vagues de contestation des résultats des dernières élections, le PG a suggéré que la motivation des électeurs comme infraction spécifique, soit insérée dans la loi électorale, écrit ce média.

Enfin, CONGO NOUVEAU, quant à lui, s’intéresse aux Assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale. « Sele Yalaghuli défend les intérêts financiers de la RDC », titre ce trihebdomadaire. Le trihebdomadaire note à cet effet qu’il se tient du 15 au 20 octobre 2019, à Washington, aux USA, les Assemblées annuelles du Fonds Monétaire International et de la Banque Mondiale. La République Démocratique du Congo est représentée à ces assises par son ministre des Finances, Sele Yalaghuli. L’argentier national, poursuit ce journal, qui conduit une forte délégation congolaise, va devoir défendre les intérêts financiers de la RDC dans un contexte d’alternance politique caractérisée par la volonté de l’actuel Président de la République de revitaliser les relations avec les institutions de Breton Woods.

Dido Nsapu & Gisèle Mbuyi / MMC

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

L’AGENCE CONGOLAISE DE PRESSE (ACP) rapporte dans son bulletin de ce matin que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, va lancer mercredi son programme accéléré de lutte contre la pauvreté et les inégalités (PPA-LCPI) au lac de Ma vallée dans la commune de Mont Ngafula à Kinshasa.

Le PPA-LCPI repose sur trois axes à savoir, l’amélioration de l’accès des populations aux services sociaux de base, le développement des filières économiques locales, rentables et durables, ainsi que le renforcement des compétences managériales des bénéficiaires du programme. Le lancement de ce programme présidentiel coïncide avec la célébration de la journée mondiale de l’alimentation et de l’élimination de la Pauvreté, précise l’ACP.

FORUM DES AS, quant à lui, revient sur le crash de l’Antonov 72 intervenu la semaine dernière et titre à sa Une : « Sécurité aérienne : le Gouvernement interpellé ». Pour ce média, au regard des accidents à répétition, les autorités congolaises sont appelées à mettre enfin en œuvre quantité de résolutions et autres pistes de solution qui moisissent dans les tiroirs. La République démocratique du Congo est endeuillée écrit le confrère, une fois de plus, après les naufrages des embarcations, les déraillements de trains, les accidents d’automobiles ou des motos, l’attention des Congolais est aujourd’hui braquée sur le crash d’avion qui a coûté la vie à des proches collaborateurs du Président Félix Tshisekedi.

Au moment où les enquêtes sont maintenant diligentées pour identifier les mobiles de l’accident, des voix s’élèvent pour interpeler le Gouvernement sur la sécurité aérienne. Il est plus que temps que les pouvoirs publics se penchent sur la problématique de la modernisation de nos infrastructures aéroportuaires, estime le confrère.

Pour sa part, LA PROSPERITE signale la reprise des travaux du Centre Culturel et Artistique pour l’Afrique Centrale et mentionne à l’affiche : « Sylvestre Ilunga, Pius Muabilu et Guillaume Manjolo à la manœuvre » ! La consœur de Mont Fleuri note qu’aussitôt entré en fonction, le ministre de l’Urbanisme et Habitat avait suspendu, à titre conservatoire, les travaux entamés pour la construction d’un Centre culturel et artistique pour l’Afrique centrale ainsi que les bâtiments de l’Institut National des Arts (INA), sur le site situé entre le boulevard Triomphal et les avenues Victoire et Saio dans la commune de Kasa-Vubu. Le but étant poursuit la consœur, pour le ministre d’Etat, de sécuriser ce prestigieux projet mais aussi d’approfondir ce dossier d’autant plus qu’un autre opérateur économique détient les documents qui lui donnent droit sur le même terrain depuis 2016. Pour ce faire, ce lundi 14 octobre, le ministre de l’Urbanisme, Pius Muabilu et Guillaume Manjolo de la Coopération Internationale ont signé, sur instruction du Premier ministre Ilunga Ilunkamba, deux arrêtés en faveur dudit Centre, peut-on lire dans les colonnes de ce journal.

Dans le même registre, L’AVENIR titre en sa manchette : « Le Premier ministre ordonne la reprise de travaux ». Pour un budget de 100 millions de dollars Us, l’entreprise chinoise Beijing Urban Construction Group va construire un grand centre culturel et artistique de l’Afrique centrale, ainsi qu’un bâtiment de l’Institut national des Arts (INA), écrit ce média.

LE POTENTIEL consacre son titre phare sur la coalition au pouvoir. En effet sous le titre « FCC-CACH : une escalade dangereuse », le confrère affirme que l’alliance entre l’UDPS du chef de l’Etat Félix Tshisekedi et le FCC de Joseph Kabila ne tient qu’à un fil. Le crash, le jeudi 10 octobre 2019, d’un Antonov 72 affrété par la Présidence de la République a remué le couteau dans une plaie déjà béante. Au siège de l’UDPS poursuit ce média, les militants de cette formation politique se sont violemment pris à l’accord –non encore révélé-conclu entre le FCC et le CACH.

Réponse du berger à la bergère, le PPRD, a aussitôt déployé ses « Bérets rouges ». Se présentant comme « soldats du Raïs », ils promettent de riposter au coup pour coup à toute provocation de l’UDPS. On est parti pour une escalade dangereuse qui risque de compromettre tout le mandat de Félix Tshisekedi, conclu le confrère.

Dans un autre article, LE POTENTIEL s’intéresse à la désignation du porte-parole de l’opposition. Avec 69 députés à l’Assemblée nationale, « Porte-parole de l’Opposition : Moïse Katumbi, le grand favori », constate ce journal. A quel acteur politique doit revenir le fauteuil de chef de file de l’Opposition congolaise ? La question est sur la table et les premières voix se penchent en faveur de Moïse Katumbi, président d’ « Ensemble pour le changement ». Fort de sa majorité au sein de l’Opposition à l’Assemblée nationale, soit 69 députés nationaux sur 102, le président d’ « Ensemble pour le changement » devance ses concurrents potentiels, à savoir Jean-Pierre Bemba du MLC, Martin Fayulu d’Ecidé et Adolphe Muzito de Nouvel élan, soutient LE POTENTIEL.

Gisèle Mbuyi M / MMC

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Le Président Félix Tshisekedi dépose une gerbe de fleur au Martin Luther King Jr National Historic Site, rapporte l’Agence congolaise de presse (ACP). Selon le service de communication de la Présidence de la République, le couple présidentiel a visité l’église baptiste Eben Ezer où Martin Luther King, figure de proue du Mouvement afro-américain des droits civiques, était pasteur. Africanews consacre son titre phare à l’avant-projet de loi des finances 2020. « 7 milliards Usd, le premier budget de l’ère Fatshi », affiche en manchette le confrère. L’élaboration de l’avant-projet du Budget va bon train. Il se chiffre à CDF 11.853,4 milliards, soit l’équivalent d’USD 7 milliards équilibrés entre les recettes et les dépenses.

Jean-Baudouin Mayo, le VPM et ministre en charge du budget a rappelé au cours du conseil des ministres du vendredi 27 septembre que le plafond fixé par le premier gouvernement post alternance a été retenu sur base des indicateurs macro-économiques. Aussitôt adopté, avec ou sans amendement lors de la prochaine réunion du conseil des ministres, ce projet du Budget 2020 sera transmis à l’Assemblée nationale pour son examen avant de passer au Sénat pour deuxième lecture. Forum des As s’intéresse à la déclaration du patrimoine familial par les membres du gouvernement. Pour ce journal, il s’agit d’un simple rituel sans un contrôle à l’expiration du mandat.

Le confrère rapporte que les membres du gouvernement Ilunkamba n’ont plus chacun que six jours, pour déposer à la Cour constitutionnelle, la liste de leurs patrimoines familiaux. L’ultimatum court jusque ce dimanche 6 octobre. C’est ce que rappelle le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, dans sa communication faite lors de la 3ème réunion du Conseil des ministres tenue le vendredi 27 septembre à Kinshasa. Par rapport à l’exigence de la déclaration écrite de leur patrimoine familial faite aux membres du gouvernement, d’aucuns insinuent qu’elle participe à la lutte contre l’impunité. Pour vu que l’on y mette du sérieux, estime Forum des As. Mais si le contrôle ne doit être fait qu’en amont et non en aval a priori et non a posteriori, plus d’un analyste déduit alors que l’article 99 de la Constitution n’est ni plus ni moins, un simple rituel.

« Bukavu : pas d’écoles…pas de messes ! », titre à la Une Le Phare. Le confrère rapporte que la grève des enseignants du réseau catholique de Bukavu, déclenchée au début de la semaine dernière et manifestement instrumentalisée par la hiérarchie provinciale de cette confession religieuse risque de se retourner contre cette dernière. En effet, pour exprimer leur mécontentement contre les grévistes et leurs parrains, visiblement opposés à la gratuité de l’enseignement de base, telle que voulue par le Chef de l’Etat et mise en œuvre par le gouvernement, les parents d’élèves de cette ville du Sud-Kivu ont réagi, le dernier week-end par l’interdiction et le boycott des messes. Ils ont reçu un soutien massif des paroissiens aussi bien catholiques que protestants.

St Théodore Ngangu Ilenda/ MMC

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Le gouvernement de la RDC dirigé par le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, se prononcera définitivement sur le projet de budget de l'Etat pour l'exercice 2020, au cours du Conseil des ministres prévu vendredi 4 octobre, renseigne Forum des As.

Le journal rappelle que sous réserve du consentement de l'Assemblée nationale, le Budget de l'Etat congolais pour l'exercice 2020, est chiffré à 11.853,4 milliards de Francs congolais, soit 7,0 milliards USD. Il se dégage un taux d'accroissement de 14,5%.

Mais nombreux sont encore ces Congolais qui demandent à l'Assemblée nationale de revoir ce projet de Budget à la hausse, pour lui permettre de répondre, mieux de l'adapter aux attentes de la population. C'est donc par rapport à tout ça que le gouvernement devra lever l'ultime option, analyse le quotidien.

Parmi les priorités des attentes des Congolais, on peut citer la gratuité de l’enseignement. Lors de son passage à Brazzaville, le président Tshisekedi a déclaré que  « la part budgétaire revenant à l’éducation sera de 20% du budget national.

Une autre donnée à la disposition des Congolais est celle portant sur le coût de la gratuité fixé à 2,6 milliards de dollars par les experts du secteur. Ces derniers ont estimé qu’en deçà de ce seuil, il est difficile de penser à la gratuité de l’enseignement en RDC. Dans ces 2,6 milliards, les autres segments de l’éducation ne sont pas concernés », décortique Le Potentiel.

Face à cette réalité du coût et au regard de la part budgétaire de l’éducation, il y a lieu d’estimer que pour la réussite de la gratuité, les 20% du budget de 7 milliards Usd, soit 1,4 milliard, dégage un gap de 1,2 milliard USD qu’il faut combler avant de prétendre réussir une quelconque gratuité de l’enseignement de base en RDC.

A ce sujet, Actualité.cd fait savoir que les nouveaux ajustements et mesures d'encadrement de la gratuité de l'enseignement de base en République démocratique du Congo (RDC) seront « présentés et analysés » vendredi 4 Octobre par le Conseil des ministres.

Un mois après la rentrée des classes, les enseignants n'ont toujours pas touché leur paie réajustée du mois de septembre. Ces derniers réclament pas moins de 300 USD de salaire de base majoré des indemnités de logements, de transports et de santé, indique le portail.

La RDC peut compter sur l’appui du FMI, selon Actu30.info, qui annonce que le Fonds monétaire international (FMI) se dit disponible à offrir son expertise et ses conseils pour que la RDC dispose d’un budget réaliste.

Dans un autre registre, Congoprofond.net fait remarquer que le directeur général de la société Minière de Bakwanga (MIBA), Albert Mukina Kanda, est révoqué de ses fonctions par le conseil d’administration, après la session tenue à Kinshasa du 25 au 27 septembre dernier. Il est reproché à ce haut cadre les incohérences dans la gestion courante de la société.

Dans le volet politique, Cas-info.ca écrit : « Washington n’envisage pas la levée des sanctions contre certains proches de Kabila. »

C’est l’envoyé spécial des USA dans la région des Grands-Lacs qui l’a déclaré après son entretien lundi à Washington avec le président Félix Tshisekedi.

Selon Peter Pham, l’administration Trump pourrait revenir sur ses décisions notamment si la justice congolaise se saisit du dossier. Les Etats-Unis se disent d’ailleurs prêts à fournir des éléments aux magistrats congolais.

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Souscription de 150 milliards de Fc de bons du trésor pour l’exercice 2029 « Une nouvelle ère financière commence en RDC », titre LE POTENTIEL. Le quotidien rapporte qu’après un temps d’hibernation, la RDC va lancer une vaste opération de mobilisation des fonds dans le cadre d’un marché financier national. Une première, commente ce journal. Le projet a passé toutes les phases préliminaires et la Banque centrale du Congo (BCC) se prépare à lancer la première opération de souscription des bons du Trésor, en collaboration avec les banques commerciales qui lui servent d’appui. Pour les trois derniers mois de l’exercice budgétaire, le gouvernement compte mobiliser 150 milliards de Fc. Renchérit le tabloïd.

LE PHARE, pour sa part, consacre à sa Une durcissement de la grève à l CVM «  Menances de rupture de stocks de carburants, ciments, vivres… ». Alors que le problème au cœur de la crise est celui de l’inexplicable accumulation de 22 mois d’arriérés de salaires, on est surpris par certaines sorties médiatiques à Kinshasa qui mettent uniquement l’accent sur la nécessité d’acquérir de nouvelles dragues. Ce journal, nous fait remarquer qu’à cause de ces déclarations, la situation s’est aggravée davantage sur le terrain. Où les trvailleurs, convaincus qu’on se moque d’eux, exigent désormais le paiement de 10 mois d’arriérés de salaires au minimum avant de parler de la reprise du travail, peut-on lire dans les colonnes de PHARE.

L’AVENIR, de son côté, revient sur l’Affaire viol au Kongo central où l’Assemblée provinciale ayant rejeté le réquisitoure de la Cour de Cassation et tire à sa manchette : « Matubuana l’emporte sur le PGR ». Pour le confrère, il n’y a pas eu de suspens à l’Assemblée provinciale du Kongo central. Ainsi, au terme d’une plénière dont l’objet était l’examen du réquisitoire du Procureur général près de la Cour de Cassation, 21 députés ont voté contre le réquisitoire et 19 pour, explique ce média.

En réalité, les Ne Kongo ont résolu de régler leur litige coutumièrement, plutôt que de livrer en pâture toute une province déjà secouée par cet incident indigne survenu dans la maison de passage du Gouvernorat de la province, commente le confrère.

« Gouvernement Ilunga Ilunkamba ce que les congolais pensent de premiers pas de ministres », titre CONGO NOUVEAU. Le trihebdomadaire rapporte que, deux semaines après son investiture par l’Assemblée nationale, le gouvernement est très suivi dans ses actions par la population congolaise. Un tout premier sondage consacré aux premiers pas de différents ministres réalisés par notre institution renseigne que 68% des congolais croient en la capacité et la volonté du gouvernement de résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés. Seuls 25 % se disent peu optimistes contre 7% de sans opinions, indique ce journal.

Gisèle Mbuyi/Dido Nsampu/ MMC

 

Ecrire un commentaire (0 Commentaires)

Info en Direct


search

À la une

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Sept pêcheurs congolais de Kyavinyonge détenus dans des cachots ougandais.

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Le Katanga premier cas d’école pour le découpage

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Poursuite des opérations conjointes FARDC-MONUSCO en Ituri

Félix Tshisekedi et Paul Kagame à un sommet des États d'Afrique de l'Est peu fructueux

Félix Tshisekedi et Paul Kagame à un sommet des États d'Afrique de l'Est peu fructueux

Le Conseil de sécurité de l’ONU condamne la récente série d’attaques du M23 et ses avancées au Nord-Kivu

Le Conseil de sécurité de l’ONU condamne la récente série d’attaques du M23 et ses avancées au Nord-Kivu

Est de la RDC: le front se déplace vers l'ouest

Est de la RDC: le front se déplace vers l'ouest

PUBLICITÉ

  • RDC annonces
    RDC annonces
  • RDC emploi
    RDC emploi
  • RDC immo
    RDC immo

La revue de presse

11 January 2023
La Revue de Presse de ce 11 janvier 2023

Les crimes oubliés en RDC

À quand la déclaration de l'état de Guerre en RDC

Le Panafricaniste Kemi Seba parle du criminel Kagame et de la RDC

RDC:les nouvelles recrues des FARDC veulent en finir avec les agressions récurentes du Rwanda

SUIVEZ-NOUS

Facebook
Twitter
Google plus
Youtube

RDCN sous tous les formats

Iphone,Ipad et Android

Copyright ©2014-2017 RDC Nouvelles | Membre du réseau RDC Médiacom | Site conçu et hébergé par RDC Netcom